Au coin du Feu...

Echanger des histoires au coin du feu, et faire vivre d'autres mondes par la magie des mots...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sélénia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 31 Oct - 16:18:40

Voilà Hiro qui se prépare pour son voyage. Il se souvient encore de cette carte dessinée sur le sable par son père.

"Tu vois fils c'est ici que se repose les dieux! Regarde bien ce dessin car c'est son souvenir sera la seule chose qui te permetra de les retrouver si tu en as besoin."

Malheureusement, pour rejoindre les dieux, il faut traverser la zone occupée pa les nouveaux arrivant, et Hiro n'a pas le temps de trop les contourner...Il faudra la jouer fine.

La nuit commence à envahir l'air, cette nuit sera sans lune une chance à ne pas manquer.

Aprés avoir donné quelque consel de prudence à son fils, Hiro toujours agile et vif s'engouffre dans la forêt.

Ce qu'il n'a pas prévu c'est qu'une des arrivants, plus curieuse que les autres arrivait, et accompagnée de son robot se meut dans sa direction et que la rencontre pourrait chambouler un peu ses plans. Mais, malgré sa vision lui permettant de distinguer un vol de moustique à l'horizon, il est encore incapable de voir le futur et encore moins de dicerner ce qui se produit derrière les arbres.

Le destin est en marche.
Et seul les dieux pourrait prédire les effets d'une telle rencontre.

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Dim 18 Nov - 14:32:00

Bon avant que les deux autres arrivent, il faut que je prévienne CEFMO, sinon je me ferait tapé sur les doigts. J’appuie sur l’interphone et demande à la secrétaire de me mettre en video-conferencing avec le CEFMO rapidement.
J’attend quelques minutes avant de les voir apparaîtrent.
« -Alors qui a t-il de si urgent ?
-Nous sommes arrivées sur cette planète et au bout de quelques jours le docteur Eladys a découvert un espèce qui peut être intelligente. Donc immédiatement après, j’ai demandé a ce qu’on remballe tout, bon faut toujours laisser au moins une mini-base ; et comme si les ennuis arrivaient tous en même temps, un pilote a trouver un filons de trilium assez conséquent.
-Ah voilà qui pose un certain problème....Savez-vous ce cette espèce est a 100% intelligente ?
-Non. Mais j’ai appeler le docteur pour qu’elle m’en dise plus.
-Bon, je vais interroger le conseil. Je revient dés que possible.
L’écran devient noir. J’attend la réponse. Au bout de quelques minutes, un message du docteur disant qu’elle partait chercher cette espèce. Là, trop c’est trop. Je me lève, ouvre la porte et dit à la secrétaire, d’un ton agacer, d’aller chercher Eladys et ma la ramener de grés ou de force si il le faut, mais qu'elle me la ramène le plus vite possible, si au moins ce docteur était venue me voir j’aurai pu accepter mais là... Entre les deux, va falloir leur faire comprendre qui décident.
L’écran s’allume, je m’assit et essaye de paraître calme.
« -Nous avons accepter que vous restiez ici, jusqu’à que l’espèce soit identifier. Mais faîte attention si cette espèce se relève intelligente, il va falloir que l’on règle ça ici. Donc prévenez nous tout de suite.
-Compter sur moi.
L’écran s’éteint à nouveau. Le général va être content, mais faudra qu’il se calme pour coloniser, il vient de sortir de l’école ou quoi ? L’interphone me fait sortir de mes penser pour me dire que le générale vient d’arriver. Il tombe a pics celui là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loqnare

avatar

Nombre de messages : 66
Royaume : les miens
Histoire préférée : Eragon, la collection
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Dim 18 Nov - 16:28:29

Oula, je crois que j’aurais pas du découvrir ce filon, mais bon, le mal et fait. Je prend un échantillon dans une éprouvette et analyse le trillium.
biiiiiiiipppp, j’attend et ... silence, je reste abasourdi devant le résultat, le scanner repère que le trillium contient du plutonium, se qui veut dire que l’extraction du minerais serait extrêmement dangereux et si il fallait l’extraire, il faudrait des énorme installation qui détruirait le planète, j’aurais jamais du trouvé se fillon.
Bip bip bip, mon vaisseau me sonne, je regarde le message, le général me convoque, je crois qu’il ne va pas apprécier ma nouvelle.
Je prend mon vaisseau et décolle me dirigeant le plus rapidement possible vers le vaisseau, j’atterri, mon second arrive et me dit « vous êtes convoqué par le général pour .. » « je sais merci ! » je me dirige vers le bureau et frappe a la porte, « entrer », « général, j’ai a vous montrer quelque chose, tenez regarder ces résultat »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Jeu 22 Nov - 18:13:12

Je me dirigeai donc à vive allure vers le bureau de l’amiral, je me doutai que se soit au sujet du minerai trouvé par le capitaine.
Le vaisseau colonial était immense, heureusement grâce a des portails de circulation on pouvait ce déplacer d’un bout a l’autre de la structure sans beaucoup de peine.
J’arrivai donc très rapidement devant l’imposante porte de l’amiral, je frappa puis entra dans une petite pièce ou se trouvai la secrétaire de l’amiral. Elle me regarda puis dans un interphone signala ma présence à l’amiral, qui répondit que je pouvais entrer.
L’amiral était derrière son bureau et apparemment pas contente des nouvelles
« Général, je pense que vous savez que nous allons sans doute restez ? » m’interrogea l’amiral en connaissant pertinemment la réponse.
« Oui, amiral on m’a transmit le rapport que j’ai retransmit à la CEET et la compagnie minéral... »
« Je sais d’ailleurs ce n’était pas à vous de le faire »me coupa l’amiral.
« Je m’en excuse mais je tenais a ce que tout soit régler au plus vite, je vous en aurais informé » répondit-je.
« Bien je veux que vous diminuiez les effectifs extérieures, et que vous vous concentriez sur la construction du bâtiment de liaison interspatial et aucun bâtiments de minage ne doit être déployé avant que j’en donne l’ordre, et nettoyer moi se bordel ! » l’amiral avait haussé le ton, et je pris donc rapidement congé pour retourner dans mon bureau où devait se trouver le capitaine et le directeur des minéraux de la colonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daeldir
Protecteur des lapins blancs
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 28
Royaume : Un gros tétrahèdre lyrico-délirant quelque par dans une boule à neige avec un soleil au milieu
Histoire préférée : Lapinot et les carottes de Patagonie
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 2 Aoû - 16:39:01

Voilà Kochi et Loko, fils de Hiro, partis étudier les humains, suivis de trois autres compagnons :
Shiti, Kala, et Zitoun.

Parce que nos créatures ont des siècles d'évolution derrière eux, et qu'ils ont bien pu constater que cinq était un nombre idéal. Plus, et on est facilement détecté. Moins, et on ne peut pas encercler sa proie, ou bien, en cas de pépin, il est plus difficile de secourir l'autre...

Les voilà qui se rapprochent du camp. Il semblerait que l'activité, bien qu'encore très mouvementée, se soit calmée : une bonne partie des "humains" rentrait dans la grosse boite en fer.

Ils semblaient puissants (ce qui voulait dire, pour nos créatures, qu'ils semblaient apte à cesser de survivre, pour vivre), mais beaucoup moins que ce que racontaient les récits des anciens.

D'ailleurs, ces bipèdes étaient bien pataux. Mais ce n'étaient pas les questions que se posait Kochi... Elles était plutôt de cet ordre :
Que mangeaient-ils ? Combien de temps devaient-ils dormir ? Quels étaient leurs jeux ?..

Malgré ces questions, Kochi n'en oubliait pas la principale raison de sa présence ici. Le but n'était pas de comprendre, mais de savoir si un danger pouvait menacer la tribu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 12 Aoû - 13:09:32

Hiro passe prés de la bipède. Elle sur le lieu précis de sa rencontre avec la boite en fer. Elle fouille cherche, étudie...
Le droïde la suit bien gentillement.
Hiro hésitait ; devait-il essayer de communiquer avec la bipède ou courir chercher les dieux ?

"Ton devoir d'abord vieux fou!" se dit Hiro.

Il partit donc vers le camp des bipèdes. Il arrive devant la grosse boîte en fer la nuit venait de recouvrir le ciel.
Et pourtant l'activité ne semble vouloir s'arréter des lumières jaillissaient de toute part. Hiro n'en croit pas ses yeux le jour en pleine nuit...

Heureusement Hiro connait les formules qui lui permettent d'être invisible au yeux de tous.
En faite ce sortilège utilise l'énergie des gemmes. Le sort ne rend pas invisible mais il devient insignifiant pour ceux qui le voyent. Tellement insignifiant qu'ils ne font plus attenton à lui, comme s'il n'était pas là.

Hiro se concentre puis avance lentement à travers les ouvriers qui ne prennent même pas la peine de lever la tête devant son passage...

Mais Hiro ne connait rien de la technologie des nouveaux arrivants et encore moins l'existence des capteurs lasers.
Il vient juste de dépasser la boite en fer lorsqu'il déclenche un de ces capteurs. La sentence est immédiate... Une cage dont les barreaux sont des lasers l'enferme et une alarme se déclenche.

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Ven 22 Aoû - 1:33:20

Le petit droïde guidait docilement sa nouvelle propriétaire jusqu'à l'endroit où il avait rencontré la créature. Il était logique qu'elle veuille venir jusqu'à ce point vu ce qu'elle lui demandait, mais il n'était pas sûr que cela serve à grand chose : la créature avait sûrement d'autres robots à marteler.
De même, il était logique que ce soit lui qui éclaire les pas du docteur Eladys avec une lampe et porte une partie des outils, mais cela ne le gênait pas : il était tout de même fait pour ça non ?
Quoique là lampe avait un côté agaçant : entre son radar, ses senseurs son bloc infrarouge et son bloc optique, il n'avait pas vraiment besoin d'une lampe. Par certains côtés, les humains étaient très mal conçus !

Il fut étonné finalement par la puissance de déduction de sa maitresse, supérieure à la sienne puisque la créature fut détecté par ses senseurs, revenant au lieu de leur rencontre précédente. N'étant pas une menace pour elle, il ne pouvait se contenter que d'émettre des séries de bips afin de la prévenir, conformément au protocole, mais elle était trop concentrée pour y prêter vraiment attention. D'autant plus que les humains n'avaient pas vraiment la faculté de comprendre les droïdes... De même que ce droïde était unique car il comprenait les humains, contrairement aux autres, qui n'étaient finalement que des robots, des automates qui ne pouvaient même pas comprendre vraiment quelque chose, se contentant d'accomplir des ordres... Les pauvres, se disait intérieurement le droïde sans savoir s'il désignait ainsi les humains ou les machines de la même série que lui.

Quoi qu'il en soit, il abandonna l'idée d'attirer l'attention de se maîtresse mais créa tout de même un rapport pour signaler qu'elle n'avait pas prêté attention à ses tentatives, en tournant l'idée de manière à ce qu'elle n'imagine pas en le lisant qu'il s'agissait d'un reproche.

Lorsque l'alerte sonna dans la base, le droïde le su avec environ 540 millisecondes de retard dû à la distance du résau Fiwi et éprouva un intense remord de ne pouvoir prévenir sa maîtresse plus rapidement.
Il bipa de frustration et passa sur ses haut-parleurs qui saturaient légèrement le message d'alerte de la base :
-Alerte secteur B8. Alerte. Personnel non autorisé, puce de reconnaissance non détecté. L'intrus semble neutralisé, personnel militaire en place pour déplacement et séquestration du secteur B8 au bloc de détention provisoire. Je répéte...
Le droïde arrêta la retransmission à ce moment : sa maîtresse avait sûrement très bien compris de quoi il s'agissait, pas besoin de lui dire deux fois.
De plus, elle s'agitait déjà, signe qu'elle allait entreprendre quelque chose.

Le droïde se félicita intérieurement de ses capacités de compréhension et d'analyse lorsqu'elle lui donna rapidement ses instruments et reparti en courant vers la base, le petit appareil sur ses talons.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Daeldir
Protecteur des lapins blancs
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 28
Royaume : Un gros tétrahèdre lyrico-délirant quelque par dans une boule à neige avec un soleil au milieu
Histoire préférée : Lapinot et les carottes de Patagonie
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 23 Aoû - 3:23:18

Kochi et ses compagnons se sont disposés stratégiquement à une forte distance les uns des autres. Habituellement, pour observer un nid, ils l'entourent, afin que rien ne leur échappe. Mais ce nid d'humains est gigantesque, et, même avec cette distance maximale qui les sépare, ils ne couvrent pas plus d'un quart du périmètre du camp.

Un certain temps passe, et Kochi observe avec interêt les comportements des humains. Ceux ci, pourtant, restent pour lui plus obscurs que celui des fourmis. Ils s'agitent tout autant, mais leurs actions, bien qu'ordonnées, ne semblent pas obéir à une logique particulière. Il y en a pourtant forcément une...

Alors qu'il s'échine à comprendre, deviner cette logique, un son strident se fait entendre, et tout les humains révisent leurs comportement. Kochi trouve très vite le nouveau centre d'interêt des humains : l'un des leurs est pris en cage. Écarquillant grand les yeux, Kochi arrive enfin à distinguer qui est le malheureux pris dans ce piège. Il ne peut retenir une pensée affectueuse lorsqu'il obtient enfin sa réponse. "Ce vieux fou... Tellement discret que même nous ne l'avons pas vu..."

Puis, les décisions ne se prenant hélas pas toutes seules, Kochi s'adresse, dans le langage des chasseurs, aux siens. Il agite les mains en direction de Loko et l'informe de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Dim 24 Aoû - 16:07:30

Dans mon bureau m’attendait bien évidemment le capitaine Zuma et le directeur. Je m’installai derrière mon bureau et regarda mes deux invités, le capitaine me donna un rapport, que je posai sur mon bureau.
« - Koya, je vous présente le docteur Tyle, directeur de la recherche minéral de la colonie. »
Les deux hommes ce présentèrent et avant qu’ils ne puissent dire autre chose, je repris :
« -bien, Koya je veux que vous confiez tout les résultats et les rapports sur la découverte du gisement de trilium au directeur, je vous laisse voir avec lui... et Ah oui j’ai appuyé votre promotion devant le conseil militaire terra, je pense que vous serez promut Major d’ici peut, bon travail. »
Quand les deux hommes sortirent je fis entrer par une porte caché de mon bureau un homme plutôt imposant, vêtu de son armure de militaire.
« - Duster, j’ai besoin de vos service, je veux que vous et votre escouade détruisaient les soit disant être pensant de cette planète »
« -autorisation d’utiliser du matériel portatif de type B? »
« -autorisation accordé, pulvériser moi ces créature qui nous empêcheraient de rester ici. »
Duster eu un grand sourire et sans rien dire il repartit par la même porte.
Soudain une alarme se déclencha, au secteur B8.
« -moniteur je veut les caméra du secteur B8 »
Aussitôt un viel humanoïde apparut sur l’écran, déjà une escouade se dirigeait vers lui.
« -monitor je veut une liaison avec le groupe Delta »
« -transmission en cours »
« -ici groupe Delta, a vous »
« - où se trouve cette garce actuellement ?»
« - elle est a 1 kilomètre de la colonie, et... attendez, elle revient en courant »
Je coupe la connexion et repasse sur les caméras, c’est l’escouade epsilon qui récupère le caisson de sécurité dans lequel se trouve notre invité.
« - sergent CLINT, amener votre nouvel ami dans le secteur C12 »
« -mais général, c’est la prison militaire »
« -ne discuter pas »
Dans cette zone les civils sont interdit, nous seront débarrasser d’Eladys pendant un moment le temps que cette créature nous est montré ses limites.
J’eu un petit sourire en sortant de mon bureau, il fallait a tout prit qu’on installe un colonie de type B sur cette planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sélénia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sélénia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin du Feu... :: Rapprochez-vous du Feu... :: La Table des Mondes-
Sauter vers: