Au coin du Feu...

Echanger des histoires au coin du feu, et faire vivre d'autres mondes par la magie des mots...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sélénia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Sélénia   Lun 19 Mar - 22:51:01

Règles de ce post, à respecter sous crainte de se faire modérer : Ne rédigez qu'une fois tous les trois jours

___________

Carnet de bord
Bbbiiiiiiiiiiippppppppppp ........connexion........bbbbbbbbiiiiiiiiiiiiiiiippppppppppp

Je suis Kahanime Khushga, la comandante du vaisseau coloniale new-world de la 548e Compagnie d'Exploration de la Fédération des Mondes Organiques ( CEFMO) qui envoie des vaisseaux à travers l’univers pour découvrir des mondes propices à une colonisation humaine ou non. Nous voyageons en hibernation jusqu’à que l’ordinateur principal détecte une planète fiable où nous poser. D’après l’ordinateur, nous sommes restés 24 ans sans trouver une planète. Cette planète que je nommerai Sélénia.
L’équipage et moi-même analysons cette planète : terre fertile =75% ; eau = 83% ; Atmosphère = respirable ; relief = 62% ; espèce végétale non toxique = 78% ; espèce animale = 64% ; espèce non-normale : 11%. La planète paraissait donc sûr, j’accepte donc l’atterrissage sur cette planète. Nous avons atterri à 8h02, heure terrestre.
Cette planète avait un décor paradisiaque, j’ai reçu l’autorisation de m’installer sur cette planète. J’envoie ce document au centre général de la CEFMO.

Bbbbbbbbiiiiiiiiiiippppppp..........déconnexion............bbbbbbiiiiiiiippppppppp

Je descends du vaisseau avec tout l’équipage prévu plus quelques civiles qui sont là pour créer la colonie en plus de l’équipage. "Bon, on est tous partants et faites gaffe où vous marchez. ". Je lance le camp de base, commence alors l’organisation des bâtiments, ce que j’essaye de faire sans toucher à la végétation. Dès que ma tente est prête, je gueule : "Si ya un problème urgent vous m’appelez sinon, vous avez été formé pour installer le camp, donc vous me fichez la paix. ", je rentre et je regarde la planète avec plus d’intention grâce à l’écran rassemblant les données de l'ordinateur principal du vaisseau.


Dernière édition par le Mar 20 Mar - 15:26:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loqnare

avatar

Nombre de messages : 66
Royaume : les miens
Histoire préférée : Eragon, la collection
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Lun 19 Mar - 23:17:45

ele bemuda zuma ti jyeccayiq d6r27-h59p ta m'aqbmunydeuh ta my huijamma danna, za jeahc ta.... ad santa z'ye uipmea ma dnytildain !!!
hum hum, ici pilote zuma du vaisseaux d6r27-h59p de l'exploration de la nouvelle terre, je viens de trouver une créature intéressante qui semble être un serpent géant et qui visiblement est très hostile, je lui ais tiré une missile, il a essayé de me bouffer cette connerie, bon, je ramène la carcasse pour analyse ou pas salle de control ?
dites vous répondez mon thriéderon s’épuise et j’ai pas encore changé les batteries depuis la dernière visite de la coque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Lun 19 Mar - 23:29:30

Journal du Docteur Eladys

Nous venons de débarquer sur Sélénia. Aussitôt sorti de l'hibernation, il a fallu monter le camp. Il y a tout le confort moderne, même s'il est provisaoire : selon les accords de Tockor, une période de 2 mois doit être respecté avant une installation en "dur", ceci afin de pouvoir quitter la planète rapidemment et sans laisser de trace en cas de souci.

Je suis ici en tant que spécialiste en psychologie et biologie extra-humaine. C'est à dire que je suis chargée de faire respecter la reglementation environnementale dans un premier temps (éviter au maximum de toucher au biotope) et si on a de la chance, de gerer les contacts avec des possibles espèces intelligentes.

Bon, dans la pratique, je vais surtout passer ma journée à collectionner les plantes vertes et les insectes. Jusqu'à présent, sur les 3000 mondes habités de la CEFMO, il n'y a que 5 espèces à qui une "intelligence" a été reconnu, dont les controversés Barlabovnars, des sortes de cétacés qui vivent sur trois mondes (ce qui laisse penser qu'ils savent voyager dans l'espace, vu la distance) mais dont le mode de vie nous laisse perplexe. De toute façon les accords nous interdisent de les étudier sans leur agrément.

Ce serait chouette que Sélénia abrite plus que des gros lézards. Pour ça, je fais confiance, on doit avoir comme d'habitude quelques militaires à la retraite qui vont se lancer dans du safari sauvage. Bah, je peux les laisser s'amuser deux trois jours peut-etre.

Une fois ma tente montée, je m'occupe de lancer mes Sondeurs, ces droides minuscules qui vont collecter un tas d'infos plus ou moins utiles. Les miens sont spécialisés dans les espèces vivantes, plantes et autre. Tout ça va enrichir la base de donnée de l'ordinateur.

Avec un peu de chance, il n'y a pas de microbe mortel dans le coin.

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 20 Mar - 19:57:57

A plusieurs kilomètres du lieu d'aterrissage il existe un petit village d'une espèce inconnue pour les nouveaux arrivant.
Des êtres simples, sans complexe, et d'un naturel festif...

Leur corps avait une morphologie on ne peut plus intéressante :
Humanoïde avec des pieds aussi agiles que leurs mains sur lequel il y a incrusté dans leur épais cuir une grosse gemme plus dur que le diamant. Leur tête est celle d'un lion,et leur carure est celle du gorille. Une légère couche de poils habille leur cuir.

Dans ce petit village on entend :
"Hiro! Hiro! je vais chasser tu viens avec moi?"
"Oui fils j'arrive!"
Voici le vieux Hiro sa crinière encore bien garni est d'un rouge sublime qui ressort merveilleusement sur sa robe d'un noir qui commence à griser. Ses gemmes sont d'un vert émeraude...Il est rare de voir un tel assortiment mais Hiro aime sa différence. A moitié édenté, Hiro à l'âme d'un enfant et la sagesse un arbre millénaire. Il paye pas de mine maigre comme il est, mais gare, même vieux il garde la force de ceux de sa race.

Voilà donc Hiro et son fils qui partent à la chasse, et, est-ce le destin ou simplement la volonté du tout puissant, en tout cas ils se dirigent vers le lieu de l'aterrissage...

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.


Dernière édition par le Mar 20 Mar - 22:00:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 20 Mar - 21:53:28

« BON, QUAND ON AURA ATTERRIT LE PREMIER BATAILLON IRA INSPECTER LA PARTIE SUD ET LE DEUXIMES BATAILLON S’OCCUPERA DE LA PARTIE NORD AVEC L’AIDE DE LA GARNISON DES TINILHS DE PLUS JE VEUX UN GROUPE D’UNE DIZAINE DE PERSONNE QUI IRONS EN REPERAGE DANS LA ZONE EST LE RESTE SERA PREPOSER A L’INSTALLATION DU CAMPS EST-CE CLAIR ??? »
«OOUUII MMOONN GGEENNEERRAALL »
La porte s’ouvrit et 3000 légionnaires descendirent au pas de course.
Je remontai après m’être assuré que mes ordres allaient être suivit, à la salle de pilotage.
« General dafler »
“repos soldat, dite moi la situation….”
“le débarquement ce passe bien, mais le 3e eme réacteur subliminique est tombé en panne, 2 techniciens sont partit s’en charger »
« très bien, je vais en parler a l’amiral, prévenez moi si il y du nouveau
Je me dirigeai vers le bureau de l’amiral, je frappai deux coups sec et attendit la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shu Hann

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 21 Mar - 0:46:38

Un peu plus tôt dans l'espace, un engin aux formes étranges se place en orbite de la planète nouvellement colonisée.
Eldar, le capitaine charismatique du petit vaisseau répondant au doux nom de Piranha et de son équipage d'une dizaine de baroudeurs de l'espace, est sorti de sa sieste par l'un de ses hommes: "Capitaine! Y a du nouveau sur les empreintes subliminiques que l'on a repéré".
Eldar se lève de sa couchette, un peu chiffonné il ouvre la porte et demande : "C'est un vaisseau Zulon?"
"Non capitaine, un vaisseau de type inconnu dont l'équipage a de toute évidence investi la planète".
Eldar répond ennuyé: "Merde, ils ont atterri loin de la zone de stockage?"
"Par chance oui mon capitaine".
Eldar enfile un manteau long rouge bordé de galons dorés: "Des nouvelles de nos poursuivants?"
"Oui capitaine, ils nous attendent aux frontières de leur espace"
Eldar: "ça promet un sacré rodéo..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 29
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 21 Mar - 23:00:42

Il avança. Tranquillement.
Inutile d’essayer de se presser, de toute manière, ça lui est, en partie tout au moins, physiquement impossible. Enfin, dans une certaine limite, bien sûr. Après tout, il y a des protocoles.
D’ailleurs, les autres s’acharnent à les respecter à la lettre, et ils restent près de la zone d’atterrissage. Lui, il a bien compris que près de la zone d’atterrissage, la plupart des plantes ont brûlé et la plupart des animaux ont fuit.
Et comme il a vraiment envie de faire plaisir au docteur Eladys, il va plus loin pour prélever un maximum de plantes, d’insectes et d’odeurs et prendre un maximum de film ou photo.

Au fond de lui, un circuit mal imprimé provoque une envie de plaire et d’être reconnu et une intelligence ou une perception (difficile à dire) accrue. Alors, il va tout faire pour plaire et pour être reconnu, il en a les moyens… Après tout, il réagit plus vite que ses semblables. Et plusieurs disques durs ajoutés par son précédent propriétaire augmentent sa mémoire de manière considérable, une disquette lui offre une mémoire vive tout à fait hors-norme pour ce type de droïde et ses deux processeurs principaux assistés par un secondaire font fonctionner, en plus du droïde en lui-même, quelques milliers de programmes de gestion automatiques et intuitifs, se modifiant sans cesse les uns les autres permettant d’améliorer le rendement global dans l’ensemble du droïde, ne font qu’améliorer cet état de chose.
Malheureusement, cela peut le fragiliser de manière considérable…

Enfin, le petit robot n’en a cure, personne ne lui fait de mal, et puis, son boulot se passe de manière superbe grâce à tout cela, et de manière d’autant plus superbe que ce petit robot se dirige sans le savoir vers la zone de chasse des autochtones…

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Ven 23 Mar - 20:20:50

Hiro n'est pas forcément fan de la chasse, c'est pas que c'est pas de son âge, mais il ne se sent pas de courir aprés le gibier. Mais ces parties de chasse lui permettent de receuillir de quoi faire des potions et d'autres trucs...
Hiro adore observer la nature environnante ce qui lui a valu l'honneur de recevoir des dieux le don de vision parfaite.
Comme à chaque fois il monte sur le roc Nroll, son lieu d'observation favorie et scrute le monde sous lui.
Et aujourd'hui un détail attire son attention : Une grosse boite en fer se trouve en plein milieu de la plaine Itencier. Tout autour s'agite des êtres, Il en compte quelques nombreux...
"Tiens de nouveaux arrivants...J'espère que les dieux sont au courant" se dit il sereinement. "En tout cas ils ont drôle stresser comme des pucelles devant Rocco le dieux de la virilité qui sort de son bain."
Il continue à observer ces bestioles, aprés avoir dit à son fils d'avertir le village et les dieux, pendant un bout de temps. Puis son attention est retenue par une petite boîte en fer qui ceuille des fleurs...
Hiro décide d'aller voir qui cet être était...

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.


Dernière édition par le Mar 24 Avr - 19:51:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loqnare

avatar

Nombre de messages : 66
Royaume : les miens
Histoire préférée : Eragon, la collection
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 24 Mar - 14:54:43

atterrissage.........thriéderon en analyse..........bienvenue capitaine.
vous voila capitaine, nous vous attendions depuis une demi-heure et....
il rattrape de justesse un bocal qui contient un petit morceau de peaux
donner sa au doc. Eladys et dite lui que si elle veut plus, j'ai une carcasse dans mon vaisseau
mais.... il n'y a pas de mais je suis le capitaine et vous obéisse a mes ordre.
Je me retourne et me dirige vers le général dafler qui s'occupe de donner des ordre.
Général, je suis aller en repérage aérien, j'ai découvert un petit campement un peu plus loin, visiblement pas très évoluer, il ne mon pas vu à cause de mon camouflage mais sa a l'aire de bouger dans leur camp, vous feriez mieux de défendre la partie sud-est peut-être sont t-il hostile, j'attends vos ordre. dit-je en me raidissant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 24 Mar - 21:15:20

Vu que tout avancais bien dans la construction du camp, j'envoyai, grâce à mon écran, une sonde spatiale pour analyser cette planète en profondeur. De l'extérieure on voyait juste un engin décoller à partir du vaisseau. Puis j'attendis les résultats.
J'entendis frapper à ma porte. Heureusement que j'avais dit que je ne voulais pas être dérangé. Je soupire. Bon... je gueule "Entrer" et j'attend, le général entre et arrive devant moi : "Que voulez-vous?...Tient pendant que vous êtes là, dites moi comment avance la construction de la colonie."


Dernière édition par le Mer 26 Sep - 21:30:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Dim 25 Mar - 18:20:23

Les premiers résultats arrivent doucement, mais ces cons de droïdes ne comprennent pas qu'il faut s'éloigner un peu plus pour trouver des trucs interessants.
Puis soudain un rapport différent attire mon regard. Erreur d'usinage ? Il y en a un qui ramène des échantillons plus interessants. Je me penche sur le rapport : une fois qu'on élimine les résidus d'hydrogène et de radionix, les relevés revèlent des particularités interessantes. Beaucoup de plantes semblent composés d'un ensemble de protéines déramifiées, avec une dose de potentiamath qui défie les modèles biologiques. Quelles implications à un tel phénomène ? Il va falloir que j'aille voir ça par moi même. Et peut-etre que je récupère ce droïde prodige et que je me serve de son programme pour mettre les autres à jour, s'il n'a aucun virus.

Je sors dehors et je reste stupéfaite.
On se croirait dans un camp de commando. Ca grouille de soldats surarmés. Je ne m'étais pas penché sur les unités embarquées ; pour moi colon, ce n'est pas force d'invasion.

Je consulte l'ordinateur de bord depuis mon pad et ce que je vois me fait frémir. Les soldats ici ne sont qu'une infime partie de ce qui s'est répandu sur la planète. Pourquoi la commandante les a-t-elle tous décongelé si vite ? Il ne devait y avoir qu'un premier groupe d'une cinquantaine de personne pour commencer, afin d'évaluer les potentiels de la planète et de préparer une colonisation douce et raisonnée.

Je frémis. Heureusement que la probabilité de rencontrer une espèce extraterrestre intelligente est quasiment nulle ; autrement une telle bavure serait vite difficile à camoufler...

Bon, le pilote Zuma qui dégomme la première grosse bête qu'il croise, je m'y attendait, mais la mort d'une bestiole ou deux ne menace pas un biotope. Mais là, l'armée sur le sol, c'est autre chose.

Un sombre pressentiment m'envahit. Il va falloir que je trouve celui qui a lancé ça...

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Ven 30 Mar - 23:03:59

Hiro est encore assez souple pour s'approcher de la boite en fer sans qu'il ne se doute de quoi que se soit. Hiro se trouve en aplomb de la boite...
C'est vraiment un être étrange! Hiro en a vu des boites comme lui mais jamais qui ceuillait les fleurs avec une précaution infime. Hiro voit bien que la boite ne prend pas les plantes pour faire des potions car il ne prend qu'un plant de chaque espèce et encore pas forcément tout le plan.
La curiosité le ronge...Puis il perd patience. Il décide d'aller voir la boite :
Hiro avance toujours prudement, lorsqu'il se vautre sur un fruit trop mur et dévale la pente pour attérir devant la boite...
"Par mes Aïeux qui z'ètes aux cieux! Quelle chute!"
Ses os craque de-ci, de-là lorsqu'il se relève aidé par la boite.
"Merci mon bon gars! Dis donc t'es spéciale comme type toi! Qu'est ce que tu fous là avec toute la clique qui s'active autour de la grosse boite?"

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 29
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Lun 23 Avr - 23:45:27

Le droïde observa l'être qui venait de s'écraser prêt de lui. Son moniteur indiquait qu'à quelques centimètres près, le droïde aurait été réduit en miette par la grosse créature.

Celle-ci émit de nombreux sons très variés.

Le droïde commença l'analyse des sons qu'il envoya directement sur le résau FiWi au laboratoire du Dr Eladys avec le rapport préliminaire :
Moniteur -> état: marche
programme d'analyse séquentiel ->actif
ouvrir sons -> récent
analyse.... .... .......... ....... ...
Rapport : *Aucune correspondance avec un langage connu
*Recommencer l'opération avec la base de donnée compléte.


Avant de suivre le protocole, le droïde tenta de jouer quelques sons enregistrés sur son haut-parleur externe, comme salut.wav ou BohemianRahpsody.mp3 (les humains semblait se reconnaitre ou se prendre d'amitié avec ces sons, ça valait le coup d'essayer)

Pour bien faire, le droïde prit plusieurs cliché de la créature qui ne semblait pas hostile, les envoya sur le résau FiWi puis ayant déjà la vidéo où elle s'écrasait devant lui, le droïde s'approcha doucement de la créature confromément aux "protocoles de sauvegarde et d'entretien du matériel" et brusquement lui arracha quelques poils pour analyse.

Puis, conformément à son instinct naissant, le droïde prit rapidement plusieurs mètres de distance et attendit de voir si la créature allait devenir hostile.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 24 Avr - 20:25:39

Alors que Hiro parle à la machine celle-ci semble tenter tant bien que mal à comprendre Hiro. Puis soudainement elle lui tire une touffe de poils et se retire.
"Ouaille! Et ben si tu voulais des poils il fallait le demander! Ainsi tu es un sorcier aussi!"
Puis Hiro se jete sur la machine, malgrés sa viellesse, ses réflexes sont plus rapide que ceux de la machine. Et il lui tire une lamelle de fer.
"Comme cela nous sommes quitte, même mieux nous allons pouvoir communiquer"
Hiro sort de sa besace, un mortier et un pilon, et met dedans la lamelle de fer, puis tente de faire mettre la touffe de poils que viens de lui prendre la boite de fer. Mais la créature ne semble pas vouloir lacher sa prise.
Alors Hiro s'arrache une autre touffe et rajoute plusieurs ingrédients.
La machine semble intéressé par la manipulation.
Hiro ayant fini la potion il l'applique sur sa gorge, puis la tend à la machine
"Tiens fait comme moi et tu me comprendra! ça marche aussi sur les trucs comme toi!"

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 25 Avr - 19:20:54

Je traverse le camp, devenu un vrai camp d'entrainement. Ces tarés qui s'amusent à Rambo finissent de m'énerver, et j'arrive au bureau dans une rage noire. J'ai aussi trouvé au passage le responsable de ce bazar : le général Dafler. Encore un obscur militaire affolé du galon qui pense que la seul loi universelle est martiale.

Le secrétaire de la commandante m'arrête juste avant que je ne frappe à la porte de ses appartements.

"Attendez, la commandante a demandé qu'on ne la dérange pas, et le général Dafler est déjà entré...
-Tiens quel bonne surprise, j'ai à lui parler à lui aussi...
-La commandante a interdit qu'on la dérange !
-Et les lois universelles de notre confédération interdisent un tel foutoir sur une planète inconnue !"

Depuis quelques instant mon pad vibre contre ma cuisse, mais prise dans la discussion, je n'y ai pas prêté attention. Mais ca devient insistant, alors je décroche.

L'ordinateur m'envoie une alerte de niveau 1.
Un des droïde a trouvé une créature émettant des sons ayant 80% de chance d'être un langage intelligent.

Je blêmis et ma bouche devient sèche.
Pourvu qu'on soit dans les 10% restants. Ou que ce ne soit qu'un contrebandier, ça arrive parfois.

Sinon...

Je repousse le secrétaire, et j'ouvre la porte, interrompant les deux dans leur discussion. Je dois vraiment faire une sale tête, car ils prennent l'air inquiets.

"Commandante, général, il faut immédiatement se retirer. Il y a un risque pour qu'il y ai déjà une espèce autochtone pensante. selon le protocole, nous devons nous retirer sans laisser de trace, passer deux jours à confirmer depuis le vaisseau et, si la présence d'une intelligence E.T est confirmée, quitter la planète... (Je jette un regard furieux au général Dafler)... en ne laissant aucune trace de notre passage."

Le protocole est un peu plus complexe, mais...

Même si je suis inquiète pour les dommages que nous aurions pu causer en quelques heures, je me sent aussi excité. Si c'est vraiment une espèce pensante... alors les possibilités sont extraordinaire !

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 25 Avr - 20:10:50

Alors que je discute avec le général sur le développement de la colonie, le docteur Eladys entre sans même avoir frapper à ma porte. J’ouvre la bouche pour lui dire de ressortir immédiatement mais elle me coupe et me parle d’une espèce intelligente et qu’il faut tout remballer.
Et merde, elle avait l’air bien pourtant cette planète. Je cherche un moyen de rester sur Sélénia mais je ne trouve pas. Si je ne déménagent pas, j’aurai tout le comité de la CEFMO derrière moi. Je soupire.
Les deux autres me regardent en attendant une réponse, l’un qui pense qu’on devrait vérifier avant de remballer, l’autre qui pense avoir trouvé
la chance de sa vie.
Et dire que je ne voulais pas être déranger.
Je me lève et sort dehors. Le docteur et le général me suivent. Je constate qu’on avait assez bien avancer, c’est le bordel mais ça va.
« Bon Général Dalfer, Veiller commencer à ranger tout ce fouillis, Je crains que nous devions quitter cette planète si la présence se révèle intelligente et que ce soit une nouvelle espèce. Docteur, vous allez m’identifier tout suite cet animal inconnue. A savoir si on doit quitter tout suite cette planète. (Je lance un mauvais regard au Docteur)
ALLEZ AU BOULOT ».
Ils partent tous les deux en courant. J’ en profite pour visiter le camps.
Ah oui.... le général a un peu trop touché à la végétation. Faudra que je lui redonne les règles d’un emplacement de colonie ; avec ses conneries, je pourrais me faire engueuler, moi.
Je retourne dans ma tente et j’ordonne à la secrétaire de ne laissez entrer que le docteur et le général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 25 Avr - 23:07:26

Je pris la passerelle Nord en compagnie de notre cher docteur, la procédure était un peu plus compliqué et j’avais bien l’intention d’avoir le dernier mot.
« si c’est véritablement une espèce extraterrestre pensante il faudra d’abord en référencer à la CEET ils sont les seuls à pouvoir prendre une décision à ce sujet et de plus si une denrée rare se trouve sur cette planète nous pourrons tout de même créer une Colonie A. Sans compter que si la populatio….
Le docteur s’arrêta nette et me coupa en regardant visiblement énervé :
« je sais tout cela général, mais vous avez entendu les ordres
« une ou deux garnisons seront obligés de rester pour surveiller le temps que l’on décolle, mais d’ici la colonisation aura reprise
Je regardais le professeur en souriant et je ne lus que de la haine dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loqnare

avatar

Nombre de messages : 66
Royaume : les miens
Histoire préférée : Eragon, la collection
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 28 Avr - 13:35:04

Tuuuuuuuuu........ ici pilote Zuma, je viens de faire la découverte du siècle, un gisement énorme de trilium, avec ça on pourrait faire le tour de l’univers en hyperespace.
Petite parenthèse, le trilium sert de combustible au réacteur hyperspaciale, étant extrêmement rare, ce minerais est très recherché par les scientifique qui n’ont pas encore trouver le moyen de le synthétiser.
Mon thriédéron n’a pas encore déterminé la taille du filon, mais sa risque d’être le plus grands filon que j’ai jamais vu.
Zut, je viens de me souvenir que nous avons découvert une espèce qui semble pensante sa risque de crée des tensions, mais pas que sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daeldir
Protecteur des lapins blancs
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 28
Royaume : Un gros tétrahèdre lyrico-délirant quelque par dans une boule à neige avec un soleil au milieu
Histoire préférée : Lapinot et les carottes de Patagonie
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 25 Sep - 14:24:44

Kochi s'était éloigné du village pour rapporter du Chip-Chip au médecin.

Sa mère était malade, et la seule manière de la soigner était d'offrir aux dieux un peu de cette roche. Elle n'avait pourtant pas grande valeur, cette roche... D'un vert légèrement brillant, on en trouvait dans beaucoup d'endroits sur la planète, et le soir, en montant sur la colline, on pouvait distinguer la faible luminescence des différentes carrières qui s'étalaient jusqu'à l'horizon.

Chaque jours depuis que le médecin avait décrété la maladie de Tan-Tam incurable, Kochi était allé à l'une de ces carrières afin de rapporter un peu de cette matière.

Le rituel était simple, mais aléatoire. On composait une réserve de Chip-Chip. Lorsque la réserve était suffisamment plaine, les dieux se manifestaient. Une nouvelle étoile apparaissait dans le ciel, et, quelques jours plus tard, les dieux descendaient sur terre, et tout le village était soigné. Hélas, souvent, il fallait du temps pour construire la réserve, et les villageois ne pouvaient pas passer leur temps à chercher du Chip-Chip... Aussi, seuls les parents de malades s'en occupaient. Kochi était heureux de voir la nouvelle étoile. C'était pour lui son premier contact avec les dieux, et son seul espoir de guérison.

Il avait déjà perdu un être qui lui était cher, et Hiro, le vieux sage, lui avait expliqué que les dieux ne pouvaient pas être toujours là, à les aider. La mort faisait partie de la vie, et il ne fallait pas en avoir peur. Si les dieux allongeaient la vie, alors c'est qu'il devait en être ainsi. Mais s'ils ne venaient pas, la même remarque était valable.

Kochi avait du mal à se faire à cette idée, tout de même...
Il sortit de ses pensées. Il était arrivé à la carrière. Il sentit une présence et camoufla la sienne. Qu'était ce ? On aurait dit un dieu, comme ils étaient décrits par les aînés... Mais... Il y avait quelque chose qui ne collait pas. Il manquait cette sorte de majesté qui était si souvent décrite, et il n'y avait pas eu cette gigantesque météorite qui, accompagnée par la disparition de l'étoile, indiquait l'arrivée des dieux.

Tant pis pour le Chip-Chip. Kochi retournerait au village sans, il fallait d'abord prévenir de ce qu'il avait vu.

D'autres dieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Lun 1 Oct - 20:54:39

Je commence à ranger mes affaires. Ca faisait 24 ans qu’on voyageait dans l’espace et une petite bestiole, peut-être intelligente, risque de nous mettre dehors.
La prochaine fois , je réfléchirai à deux fois avant de rentrer dans le CEFMO ; c’était décevant.

C’est la secrétaire qui me tire de mes rêveries. J’entends sa voix à travers l’interphone m’annonçant qu’un pilote avait trouver un gros gisement de trilium. Finalement peut-être qu’on restera un peu plus.

Je demande à la secrétaire d’appeler le docteur pour savoir si elle a identifier cette espèce et de lui annoncer, accessoirement, qu’on avait une raison de rester ici. L’être humain préfère toujours récupérer des ressources qui sont importante, plutôt que de l’abandonner parce qu’il y avait une espèce intelligente.

Ensuite, je lui dit d’appeler le général, qu’il vienne dans mon bureau immédiatement. Je lui annoncerai moi-même la nouvelle mais s’il veux rester ici, il faudra qu’il apprenne à aménager une base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 29
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Jeu 11 Oct - 13:40:17

La créature bondit sur le pauvre droïde qui ne menait pas large... La plaque de fer que la créature lui avait arrachée n'était pas vitale pour le droïde, mais il semblerait qu'il est plus souffert que prévu de l'opération. Il lança son programme de diagnostique et envoya les données au laboratoire.

Redémarrage du processeur secondaire;
Libération d'espace RAM;
Visualisation de la carlingue... ...
... ... ... ... ... .. ... . ... .. .. ..... . ....
Bloc A5, A8 et B12 endommagé;
Bloc B8 et B7 manquant;
Etat processeur 1 (PIC16F84) --> marche;
Etat processeur 2 (PIC16C84) --> disfonctionnement détecté : coupure partielle et déréglement de l'horloge du processeur;
Processeur secondaire (12PMiC79) --> marche;


Le droïde connaissait un disfonctionnement plutôt ennuyeux. Il pouvait tenir encore quelques temps sans connaitre de problème majeure mais ne pourrait pas rester là éternellement. Toutefois, il allait compléter sa collection de vidéo. Cela plairait certainement au docteur.

Le droïde observa donc la créature qui lui avait ôté deux plaques faire une préparation étrange. On aurait dit, autant que le droïde pouvait en juger, qu'il préparait de la créme, avec du métal provenant de sa carlingue en plus... Ce qui signifiait, d'après les données du droïde, que la dite-crème n'était pas destinée à la consomation, contrairement à celle que préparait son ancien propriétaire.
Lorsque la préparation fut terminé, l'autochtone se badigeonna la gorge avec la crème et, comprit le droïde au bout de quelques instants, attendait qu'il fasse de même.
Mais le droïde, pour plusieurs raison, ne souhaitait pas se faire badigeonner la gorge. Tout d'abord, parce qu'il n'avait pas de main pour ce badigeonner la gorge et ensuite parce qu'il n'avait pas de gorge. Et puis, il fallait dire aussi que les plaques qui lui avaient été arrachées comprommettaient son étanchéité... Par conséquent, conformément au protocole de Sauvegarde et d'entretient du matériel, le droïde recula doucement, pivota brusquement et s'en retourna vers le laboratoire.

La grosse bête pouvait bien essayer de le ratrapper, cette fois-ci, le droïde était lancé et passait exactement sur ses anciennes traces, par des coins tout petit où l'autre ne pourrait pas le suivre ; on ne pourrait l'arrêter jusqu'à ce qu'il soit dans le labo, en attente de réparation.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Ven 12 Oct - 11:46:22

Alors qu'ils allaient pouvoir communiquer le droïde fuit... Hiro surpris ne lui court pas aprés.

"Bah je finirai par le retrouver!"dit Hiro en tripotant le reste de la plaque de fer.

Maintenant il devait retourner au village. Connaissant les siens il avait peur qu'ils les prennent pour des dieux.

Il ne lui faut pas longtemps pour arriver au village, et là-bas tout le village est au courant. le fils d'Hiro, est directement allé voir le chef qui l'attend d'ailleurs.

"Hiro! qui sont ses nouveaux arrivants ? Kochi nous dit que les dieux sont arrivés."

Hiro est mal à l'aise, il sait ô combien l'arrivée des nouveaux dieux lui était chère.

"Kochi, tu es jeune et crédule! Les dieux, les seuls vrai dieux sont ceux qui sont arrivé il y a maintenant plus de deux milles ans. Ceux qui sont arrivé sont de la même espèce mais nous ne savons pas si ils seront aussi bon et généreux."

Tout le village se rapproche, ils attendent tous l'histoire d'Hiro.
Hiro monte sur la statue de la place centrale.

"Oyez! Oyez! Ecoutez ce récit qui vient de mon grand-père qui l'a tient de son grand-père. Voici deux milles ans alors que mon ancètre méditait sur le roc Nroll une boite de fer descendit du ciel. Nos ancêtres, curieux, allèrent voir ce qui se passait. Et ils découvrirent les dieux. Ils se nomme eux même les hommes, aidé de boite de fer plus petite, qu'ils nomment robot. Ils parcourent l'univers et visitent les planètes. Mais ceux-ci étaient perdu ou plutôt avait fui un système destructeur de planètes au nom de leur maitre : Le Profit. Ce dieux cruel demande aux autres dieux de tout faire pour l'honorer.
Les dieux qui vinrent apprire à mon ancêtre, la magie des plantes. Puis ils décidèrent, pour notre bien, de rester dans leur boite de fer volante dont le lieu est connue de moi seul et que je ne dirais qu'à mon fils le jour de ma mort. Le seul présent qu'ils nous ont laissé est cette statue."


La dite statue représente l'ancêtre d'Hiro, faite de reste du vaisseau humain, avec sur chaque mains une gemme de Chip-Chip.

"Chef! si tu veux mon avis. Interdit à tous d'approcher des pseudos dieux. Et monte une petite troupe pour les surveiller avec Kochi et mon fils en tête. Si tu es d'accord Kochi? Moi de mon coté je vais allé à la cité des dieux et voir si ils peuvent m'aider au moins pour communiquer avec les nouveaux arrivants."

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daeldir
Protecteur des lapins blancs
avatar

Nombre de messages : 55
Age : 28
Royaume : Un gros tétrahèdre lyrico-délirant quelque par dans une boule à neige avec un soleil au milieu
Histoire préférée : Lapinot et les carottes de Patagonie
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Sélénia   Sam 13 Oct - 21:01:44

Hiro avait parlé. Les paroles de Hiro étaient toujours pleines de sagesse.
Kochi le savait. Quoi que Hiro lui demande, ce ne serait jamais abusif, jamais idiot, et jamais inutile. Au pire, on s'en rendrait compte.
Et puis Kochi était intrigué par les "humains".
Oui... Voilà deux bonnes raisons qui le poussaient à accepter la proposition de Hiro.
Aller surveiller ces créatures, ces "peut-être" dieux... Et satisfaire sa curiosité. Car Kochi avait un don. Il savait apprendre et comprendre la vie rien qu'en l'observant, et il adorait, caché, observer les bêtes de son environnement. Il les connaissait presque toutes. De nouvelles bête ..!
Kochi sentit l'excitation le gagner.

"Si je suis d'accord ? Bien sûr que je suis d'accord ! Je suis toujours d'accord !"

Kochi sourit. Il débordait de bonne volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mar 30 Oct - 22:14:58

Sitôt revenue à mon labo, je m'équipe. Il faut retrouver au plus vite cette bestiole, et cette fois je ne peux pas me contenter des droïdes. Il faut que je vois ça de mes propres yeux. Enfin, une espèce intelligente... Ce serait si beau !
J'essaie de me calmer. Il y a des tas de raisons qui peuvent expliquer cette interprétation de la part d'un droïde. Ces petites machines sont complexes à programmer, et elles font souvent des erreurs sur des choses qui semblent évidentes. Mais elles évoluent aussi suivant les infos de leur environnement. D'un autre côté, l'info vient du droïde que j'avais déjà remarqué. Qui sait. Peut-être que j'ai un robot génial.
D'ailleurs une des sondes revient. Au numéro d'identification j'identifie mon prodige. Je l'amène à l'établi pour récupérer ses données quand je voit qu'il lui manque des morceaux.

Je le confie au mech-rob tandis que je prend le temps d'étudier ce que ce droïde a ramené. Je passe assez vite sur les spécimens de flore, hélas, pour me concentrer sur les données de l'étrange créature.
Bien qu'elle ne porte pas de vetements, elle a ce qui ressemble fortement à un sac. Elle en sort des objets qu'on pourrait facilement identifier avec un mortier et un pilon. Elle réduit la tole en poudre, en crème même, chose qui n'est pas donné à tout être humain, et s'en applique sur la gorge.

Soit c'est une sorte de singe très très savant, et il y a des arbres dans le coin dont les fruits ont la forme d'objets, soit il s'agit d'un être possédant un sens de raisonnement et capable de fabriquer des objets. La deuxième hypothèse paraît plus que valable. Quand à la créature, je suis sûre à 88% qu'elle n'est pas répertorié dans le code especial de Leonirk, mais je lance quand même une recherche. Au bout de quelques secondes la réponse revient : espèce inconnue. Je souris largement. Ha ! on va changer de registre, général Dafler !
Je prend mon pad et alors mon sourire se change en grimace. Du trilium ! Boarda de cloque de futrix ventru !
Cette planète est trop riche. Il y a conflit d'intérêt.
Je comprend que la survie de ma découverte va dépendre de ma rapidité à faire un rapport.

Le droïde est "colmaté" et j'en profite pour voir ses caractéristiques. Il fait partie d'un lot que j'ai acheté d'occasion pour compléter à moindre cout mes effectifs, et visiblement son précédent propriétaire l'a boosté. Parfait ; je ne l'ai pas payé cher mais il a l'air de valoir le coup. Je lui fais signe de me suivre.

Je sort et je part en direction du dernier contact avec la créature. J'ai laissé un message à la commandante en lui indiquant ce que je faisais afin qu'elle ne me cherche pas ; j'ai avec moi le droïde, et tout une batterie de matériel sur une barge antigrav-robot : une MUL, comme on appelle ça. J'ai aussi le traducteur universel, qui travaille sur les sons qu'a émit la créature, mais il va en falloir bien plus pour pouvoir communiquer.

Je me fout de tous ces bureaucrates et autres militaires. J'ai la chance mirifique d'être en contact avec quelque chose de vraiment nouveau, et je vais faire mon boulot jusqu'au bout !

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Sélénia   Mer 31 Oct - 16:01:00

Je remontai a la passerelle A4 et m’enferma dans mon bureau, c’est une grande pièce avec une immense vitre tinté qui donne sur le centrale du vaisseau.
Je m’assoie sur mon fauteuil et me met derrière un grand bureau en métal, sur lequel se trouve un écran géant. Le peut de place restante et recouverte de papier.
« Donne-moi les dernier message de la colonie » dis-je en direction de l’écran.
Aussitôt une liste s’affiche sur le monitor, je les survole, puis tombe sur un message du capitaine Zuma, qui indique qui il y’a un filon de trilium sur cette planète.
Je sors en courant de la pièce, mon second m’attendait a l’entrée.
« Bien, envoie un message immédiatement la CEET et la compagnie minéral, pour leur dire qu’un filon de trilium a été trouver, ensuite envoi moi Zuma et le directeur des minéraux de la colonie, j’ai une mission pour eux, et... »
Je vois un homme se diriger vers moi pour me dire que la commandante veut me voir de toute urgence, après l’avoir congédié je me retourne vers mon second et termine :
« Je veut aussi une escouade de 10 hommes pour surveiller cette garce d’Eladys et renvoyer moi tout les message et les données qui circule sur son monitor, c’est clair »
« Bien mon Général » me répondit-il
« Ah et je veux voir Duster dans mon bureau et très vite »
Mon second eu un moment d’absence avant de comprendre mon plan puis, partit s’exécuter.
Notre cher Docteur à trouver une nouvelle espèce, j’espère quelle est solide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sélénia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sélénia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin du Feu... :: Rapprochez-vous du Feu... :: La Table des Mondes-
Sauter vers: