Au coin du Feu...

Echanger des histoires au coin du feu, et faire vivre d'autres mondes par la magie des mots...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Hull

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: La Hull   Dim 14 Jan - 20:43:16

Bon, on va commencer au moment où le monde commence à partir en catastrophe. Avant, ben c’était un monde basique qu’Ogma avait créé, enfin ça, c’est ce qu’on raconte dans les livres. Seul les Hulls y vivaient en créant et en développant juste ce qui leur fallait sans se préoccuper des autres mondes et leur influence.

Donc, c’était le moment où les Humains, les elfes, les orcs… sont arriver dans ce monde par un moyen inconnu des êtres bleus. Et ces différentes races voulaient s’installer même s’il y avait déjà quelqu’un. Cela a changé le monde de manière irrémédiable : quelque chose dont la forme était inconnue, faisait disparaître des morceaux de terre, quelques fois petites, quelques fois grandes. A la place, il ne restait plus rien, a part des énormes trous sans fond, en tout cas, personne n’a essayé de rentrer dedans.
Et cela a divisé les hulls, ils ne se parlaient plus d’un village à un autre, ils ne partageaient plus rien non plus, restaient dans leur village sans sortir.
Tous espéraient que cette chose ne les ferait pas disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La Hull   Jeu 18 Jan - 20:59:25

On se rapproche, dans un village simple d’une centaine d’habitant. Dans ce village d’où son nom a été oublié depuis des dizaines et des dizaines d’année, il y avait plein d’interdiction comme interdit de sortir du village, interdit de faire de la magie sans autorisation, interdit de faire trop de bruit, interdit de manger ou de boire plus ce que nécessaire, interdiction de contester ou de transgresser une interdiction, …et j’en passe, tout ça pour ne pas attirer les mauvais esprits sur le village. Le problème, c’est que quand on n’est pas encore adulte, on veut à tout prit désobéir à ce genre d’interdiction.
C’est ce que faisait un petit groupe, ils étaient 4, trois garçons et une fille ; leurs noms aussi ont disparut depuis très longtemps. Ils s’amusaient, n’écoutaient personnes et faisaient les quatre cent coups dans le dos sans jamais se faire choper et se tenaient bien sage dès qu’on les regardait.

Un jour, deux d’entre quittèrent le village. Lorsqu’ils revinrent, un énorme trou sans fond avait englouti le village. L’un voulut rejoindre ses amis en plongeant dans le trou, l’autre le retient en criant le plus de chose possible pour lui rendre la raison, du style qu’Ogma les avait épargnée ou qu’il allait mourir s’il saute. Mais les deux tombèrent dans le trou ; l’un emporter par l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La Hull   Mar 6 Fév - 21:00:42

Quelques temps plus tard, une jeune Hull se réveilla, elle était près d’une rivière dont l’eau si claire était glacée. Elle venait de faire un énorme cauchemar, elle était tombée dans un énorme trou emporté par son ami, puis un grand flou avec plein de formes différentes ; la seule un peu correcte était un arbre géant qui lui offrait une petite boule dorée qui scintillait.
Enfin, quand elle retourna à son village, elle découvrit son cauchemar. Elle n’avait pas rêvé, ne comprenait pas ce qu’elle faisait là. Les souvenirs lui revint petit à petit mais pas tous. La jeune fille bleue regarda autour d’elle, perdu, puis reparti vers la rivière ; elle n’avait pas changé alors que tout autour d’elle avait changé comme si des années avaient passé.
Elle n’avait plus rien à faire ici, alors elle partit. Une chose était sûr, elle avait un cœur remplie de larme qui ne se déverserait peut-être jamais. Elle continua son chemin jusqu’à arriver à un village Hull. Ils la regardèrent d’un air à dire « va t-en », mais elle continua son chemin, quelqu’un vient la voir : « Qu’est ce que tu fais ici ? Tu devrai retourner dans ton village, tu va nous attirer cette chose. Va t-en au plus vite. ». Elle le regarda d’un air vide, se tourna vers l’homme ; autour un silence glacial, puis elle dit « Mon village a été remplacé par un trou sans fond, je ne sais même plus comment je suis encore vivante. Et vous ça va être pareil si vous rester ici, mais puisque vous ne voulez rien entendre, je pars. Elle fit un silence. Est-ce que je pourrais avoir juste un peu de nourriture ? » Elle se tut, attendit qu’on lui apporte ce qu’elle avait demandé et ne voyant aucune réaction et un regard méchant, elle partit de ce village.
Elle reçut le même accueille dans tellement de village qu’elle ne les comptait plus. La Hull se rendit compte d’une chose : tellement de temps s’est passés que tout le monde a peur de cette chose si dévastatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La Hull   Mer 7 Fév - 23:36:47

Cela faisait des tas d’années qu’elle parcourait ce monde à présent, elle vit des villages renfermer sur eux-mêmes ; tellement qu’ils ne lui ouvraient même pas la porte, des races se faisant la guerre pour des territoires car cette chose en avait détruit beaucoup, les trous sans fond qui était nombreux. A force, elle n’espérait plus rien, elle avait eu tant envie d’essayer de réunir les gens pour sauver son monde. Maintenant. Plus rien.
Jusqu’au jour où elle rencontrait un être pas comme les autres, il ressemblait à un être humain avec un bâton à la main, un pantalon marrons et une veste bleue. Des lunettes sur la tête retenaient ses cheveux blonds. Il venait d’ailleurs lui. Il se tenait dans une auberge. Elle pensa que cette chose était peut-être connue ailleurs et trouverai un moyen de la détruire, de toute façon, ici, elle ne trouverai plus rien. Elle alla le voir en lui demandant s’il venait d’un autre monde, il lui répondit oui, à bord d’un vaisseau. La jeune fille bleue souriait à présent : « Dites, mon monde est entrain de disparaître et j’ai besoin d’une aide pour sauver mon monde mais pour cela je dois aller dans d’autres mondes. Est-ce que vous pourriez m’emmener, je ne prendrai pas beaucoup de place et j’aiderai. » Vu le regard suppliant qu’elle avait, il accepta. Il lui demanda son nom, elle répondit qu’il n’avait pas besoin de connaître son nom, qu’il pouvait l’appeler comme il voulait. En tout cas, lui, il s’appelait Cid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La Hull   Jeu 8 Mar - 22:29:59

Elle arriva à son vaisseau, elle le trouvait bizarre mais vu qu’elle n’y connaissait absolument rien, elle se contenta de sourire. Elle savait qu’elle ne reviendrai pas tout de suite dans son monde.

De loin, son monde ressemblait à un gruyère mais paraissait encore entier, c’était bizarre. La jeune fille partit donc dans d’autres mondes, elle se posait des tas de question mais n’osait en poser aucune de peur d’embêter le navigateur tellement il y en avait et se contenta de se taire. Elle arriva ainsi sur plusieurs mondes, tous étaient différents, tous se ressemblait, en tout cas, aucun n’avait cette chose qui créait des énormes trous dans le monde. Elle demandait aux gens sans réponse valable, alors elle essayait de parler avec eux de tous et de rien comme la pluie et le beau temps. C’est ainsi qu’elle découvrit plein de monde qui à force, lui redonnèrent le sourire.

Elle ne restait jamais loin du navigateur au cas où il lui dirait qu’il fallait partir précipitamment pour telle ou telle raison. Même que des fois, il fallait que Cid commence à partir pour qu’elle arrête de parler avec les gens et monte dans le vaisseau, cela la faisait rire ; le navigateur, beaucoup moins.

La Hull trouvait l’astronaute si gentil qu’elle essayait de tout faire pour lui, de lui rendre la vie plus facile comme faire à manger, pour lui rendre la pareil. De temps en temps, ils parlaient ensembles, de tous et de rien, mais elle refusait de parler de son monde. C’était quelques chose qui lui rappelait son village, les autres villages, le désespoir d’un monde perdu à jamais ce qui lui faisait perdre son sourire et son regard enjouer. C’est grâce à ses conversations qu’elle apprit de tas de truc sur les mondes les langues, les manières, les espèces si nombreuse dans l’univers ; elle en était tellement contente.

Cid décida de lui trouver un surnom, il en avait marre de pas savoir l’appeler. Ce fut la Hull, la gamine, la bleuet, la petite, la blue puis ce fut Aquatehirra, en raison de sa couleur de peau, qui resta. Elle adorait ce surnom, elle le trouvait jolie et d’un certain point, c’est comme si Cid était sa nouvelle famille, en quelques sorte ; mais elle refusait le lui avouer de peur qu’il le prenne mal donc elle se contentait de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La Hull   Mer 13 Juin - 22:41:43

Une fois, après de nombreux mondes visité, ils allèrent sur un monde recouvert de pierre rouge. Le navigateur disait qu’il devait trouver un objet très important, plus important que n’importe quoi, ici. Aquatehirra ne posa pas question, elle ne voulait pas non plus s’écarter du vaisseau. Ce monde lui paraissait bizarre, elle ne voyait personne ni aucunes autres choses comme des oiseaux, passer et il n’y avait que des pierres. Un monde remplie de roche plus grosse les unes que les autres qui faisait des collines, des montagnes mais pas de volcans, comme si ce monde était mort depuis longtemps.

Cid était partit depuis quelques jours. La hull s’ennuyait ferme, elle essaya de trouver un jeu comme compter les cailloux selon leur taille, elle tomba sur 145238560 cailloux petits, 23255482 moyens et 1245345 gros, puis les ranger de plus grands au plus petits selon les cailloux qui lui tombait sous la main ( chose plus difficile), puis les envoyer le plus long possible en donnant un grand coup de pied dedans et plein d’autres encore, tout ça pour s’occuper. A force d’attendre, elle en eut marre et décida de trouver autres choses que des cailloux, de l’herbe, des arbres ou quelques choses qui y ressemble. Elle allait de plus en plus loin sans jamais rien trouver d’autres et rentrait de plus en plus tard.

Une nuit, lorsqu’elle rentra, elle vit Cid farfouiller dans le vaisseau. La jeune fille lui demanda ce qu’il faisait, il leva la tête pour dire que ce n’était pas important et replongea sa tête dans le fouillis, elle s’assit donc sur une pierre. L’astronaute avait un collier dans la main dont la chaîne était en argent, un cristal y pendait, il contenait une pierre noir en forme ovale qui flottait à l’intérieure. Il fallait bien regarder pour voir une lueur dans cet pierre. Un jolie collier qui plaisait bien à Aquatehirra.

Au bout d’un moment, Cid sortit un bout de papier qui datait comme même un peu et qu’il regarda avec attention en le comparant avec le collier. Après quelques minutes, il releva la tête en souriant « C’est bon, on peut y aller, puis voyant le regard interrogateur de la fille, je t’expliquerai à l’intérieure ». Aquatehirra fut soulager de pouvoir enfin partir de ce monde affreux.

Quand il furent enfin parti, Cid lui expliqua « Il fallait que je trouve une personne qui m’indiquerai où se trouvait cet objet, en lui montrant le collier, ce serait trop simple s’il y avait des panneaux, il fallait que je décode des fichus énigmes. Pfffff, Mais j’y suis arrivé, dit-il en brandissant fièrement le collier. Ca serait trop long et trop compliquer à t’expliquer à quoi sert ce collier, tu ne comprendrait pas ou peut-être que si. Oh puis c’est pas grave. » Comme elle insistait, il accepta de le lui expliquer mais pas de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Hull   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Hull
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laiterie de Hull - Québec
» M4 composite hull PE aber
» L'épave du ruisseau du Lac Leamy à Hull (Gatineau)
» Breuvages REGAL - Hull, Québec
» Rocher coco fourré choco:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin du Feu... :: Rapprochez-vous du Feu... :: La cuisine-
Sauter vers: