Au coin du Feu...

Echanger des histoires au coin du feu, et faire vivre d'autres mondes par la magie des mots...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 après la tour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: après la tour   Jeu 4 Jan - 15:42:37

La bataille venait de terminer et devant moi la tour de ELLE s’effondrait.
Je me tourna vers mes hommes et hurla ma joie, ils me répondirent en hurlant eux aussi leur joie d’avoir gagné.
Ma cote de maille était couverte de sang et la fatigue des derniers jours me rattrapa à grand galop. Le sol était jonché de corps de créature et d’homme entremêlé, cette bataille avait été rude pour beaucoup de monde.
Soudain je me rappela LED et courut en direction du Q.G. pour savoir où il en était dans la libération de Reynio, mais personne n’avait de nouvelle. Je commençai à m’inquiéter, s’il se trouvait encore dans la tour quand elle a explosée, je ne donnais pas cher de leur peau.
Je demandai donc a tous les hommes encore valide de se mettre à la recherche de LED.
Je sentais la tristesse venir, aurions-nous agit trop vite ?
Si LED et Reynio étaient mort alors même si ELLE l’était, on aurait quand même perdu.
Nous cherchâmes durant des jours avant de les voir revenir, et au moment où je les aperçu tous les deux, je me sentit beaucoup mieux, je n’avait plus cette peur qui grouillait au fond de moi.
LED était dans un sale était mais il était encore vivant et tenait debout, par contre pour Reynio c’était autre chose.
Il avait dut être torturé pendant des jours, car on voyait des cicatrices un peu partout sur son corps et il avait énormément de mal à respirer.
« je suis content de vous voir en vie, reposer vous, la guerre est fint » avait-je dit à LED a son arrivé, mais évidemment ça ne c’est pas passé comme je le pensait et il me répondit :
« ELLE n’est pas morte, et je n’ait pas le temps de me reposer »
Je ne pouvait annoncer ça aux hommes, je confia donc le commandement de l’armée à mon second et décida de partir seul en n'en parlant qu’a LED.
Quand je suis aller pour le voir ce jour là, il m’a confié un objet pour que l’on puisse continuer à communiqué même si on était chacun a un bout du monde.
J’était heureux que LED me fasse confiance, et je savait que je pouvait avoir confiance en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: après la tour   Ven 5 Jan - 0:25:50

J’avais marché des jours en cherchant ELLE, je m’étais arranger avec LED pour que l’on cherche chacun dans une direction.
J’ai demandé à énormément de monde, dans énormément de ville si on avait vu ELLE, mais chaque fois : Ou j’arrivais trop tard ou ce n’était pas le bon chemin.
Plusieurs fois LED m’appela pour me mettre dans une direction plus juste.
Et c’est un jour ou j’arrivai dans une ville où régnait une étrange atmosphère, que je vie ELLE en chair et os, ou plutôt sa forme physique.
Autour d’ELLE se trouvait une vingtaine d’inides, et je savais que je devais la détruire avant qu’elle ne fasse subir le même sort, que les dernières villes que j’avais visité, à celle là.
Je dégaina donc mon épée et chargea sur le troupeau d’inide que se tenait le plus près de moi.
J’apprit plus tard que les inides sont des partit de ELLE et que plus il y’a d’inides plus ELLE se sépare et donc plus les inides sont faibles. Par conséquent c’est lorsqu’il y’a le moins d’inides que ça devient difficile, d’ailleurs lorsque leur nombre tombe en dessous de douze, certain inide acquière des pouvoir magique.
C’est donc arrivé à douze que j’ai perdu mon combat, car a l’escrime je suis douer mais contre des pouvoir magique je n’avais aucune chance.
Le combat avait quand même durée vingt bonne minute, mais cette fois la ELLE ne c’était pas gêné pour me canardé de sort en tout genre, donc quand les inides on commencé j’ai du me réfugier dans la cave d’une maison.
J’ai quand même réussit à les suivre jusqu’à leur repère, une grande grotte taillé dans une montagne à des kilomètres de la première ville et arriver en haut j’appela LED pour lui dire où j’était. Il me répondit qu’il fallait le phénix blanc pour l’affronter, j’ai donc installé un bivouac a quelque kilomètre en amont de la tanière de ELLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: après la tour   Sam 6 Jan - 19:17:18

J’ai campé durant quelques jours en attendant un appelle de LED me disant qu’il était en chemin, ça aurait voulut dire qu’on aurait put passer à l’attaque. Mais les choses ne se sont pas passer comme elle aurait dut.
Au troisième jour, je suis aller en reconnaissance dans la tanière de ELLE, l’elle venait juste de partir pour piller une ville et je savais que de toute façon je ne pourrais rien faire pour l’en empêcher. Je décida donc de visiter sa caverne.
L’entrée de la grotte était relativement large et de chaque coté des poutres soutenaient la pierre qui formait une saillie au-dessus d’elle et la cachait du soleil. Elle était défendue par Deux gardes et bizarrement ce n’était pas des inides mais des humains, je pensais que ELLE ne faisait confiance qu’a elle-même donc qu’elle utiliserait des inides mais j’ignorais beaucoup d’ELLE a ce moment là. Les deux gardes étaient plutôt banals : l’un portait une lance et un bouclier et l’autre tenait une énorme hache a deux mains.
Je me prépara donc à attaquer : Je sortit une dague tout en contournant discrètement un roché, qui me permit de m’approcher d’eux sans trop me faire remarquer.
Arriver le plus près des gardes qui visiblement était entrain de discuter, je dégaina mon épée dans la main qui me restait et bondit sur le garde à la hache que je tua en traçant un X parfait sur son torse. Le temps que l’autre réagissent, je lança ma dague en direction de sa gorge. Mais il fit un blond de coté et la dague alla se planter dans la roche un peu plus loin. Visiblement il était plus doué que ce que je pensait et le combat ne pouvait pas durer.
Il profita de cette instant d ‘étonnement pour m’envoyer un estoc avec sa lance que je para sans difficulté et contre attaqua en lui envoyant un coup de coude en dessous des côtes flottantes, ce qui eu pour réaction de le faire lâcher sa lance. Il recula aussitôt de quelque pas, sa main était plaquer sur son flanc. Maintenant qu’il était désarmé, il était à ma merci.
L’homme me fixa longuement dans les yeux et je soutint son regard. Mon épée traversa l’espace qui nous séparait et s’enfonça dans son abdomen. Le plus surprenant c’est qu’il n’avait pas esquissé le moindre geste quand la lame froide et couverte du sang de son ami avait percé sa chair. Il fint par s’effondrer sur lui-même avant de mourir sans un bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: après la tour   

Revenir en haut Aller en bas
 
après la tour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin du Feu... :: Rapprochez-vous du Feu... :: La cuisine-
Sauter vers: