Au coin du Feu...

Echanger des histoires au coin du feu, et faire vivre d'autres mondes par la magie des mots...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La taverne en vaisseau de L'Univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Ven 26 Jan - 16:48:12

je me trouvait dans un monde tout noir et oppressant, sur un morceau de roche volant au dessus de l'infinie noireur de celui-ci.
serait je mort, certe la chute a été violente mais... une ombre apparut sur un rochet devant moi, qui me coupa dans ma reflexion, un siffflement retentit dans l'infine de la froideur qui m'entourait. la forme s'affina et laissa appaitre le Pr Reynio et le petit alchimiste cote a cote sur le plateau volant qui se trouvait a quelque metre du mien.
je ne pouvait pas le croire, j'ignorait où je me trouvait et devant moi se trouvait des personnes chere que je pensait avoir perdu.
ma premiere réaction fut de tendre la main, vers eux mais une force m'enpechait de les approcher.
"où suis-je, ne devriez vous pas etre mort?, suis-je mort moi aussi?"
j'avait peur, peur de la suite, peur de mon inutilité dans ce que se passait autour de moi, je ne suis qu'un guerrier dans cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loqnare

avatar

Nombre de messages : 66
Royaume : les miens
Histoire préférée : Eragon, la collection
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Sam 27 Jan - 14:13:34

Je regarde Lunder et souris.
Non, tu n'es pas mort, pas encore du moins, c'est toi qui choisis. Je suis mort, le pr Reynio aussi, tu es à la barrière entre le monde des morts et celui de la vie, fait un pas vers les ténèbres et tu meurs, fait un pas vers la lumière et tu vie, c'est ton choix, tu es l'un des seuls à pouvoirs choisir entre la mort et la vie, car tu n'es pas ordinaire.
Je me retourne commence à marché vers les ténèbres.
N'oublie pas que c'est un choix décisif, et si tu vas vers la lumière, dit à la fille bleue de bien vouloirs s'occuper d'argent, merci. Ne t'inquiète pas pour nous, nous allons renaître dans peu de temps. Au revoir.
Un geste de la main et je m'enfonce dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 0:01:43

Autour de moi les voilà qui tombent les uns aprés les autres... Vais je devoir continuer seul? Tout le monde va soit mourir, soit partir, soit disparaitre on ne sait où???
En moi les sentiments sont partagés, déchirant mon coeur. Je n'ais qu'une hate : c'est que tout cela soit finis.

Je regarde les oursons enterré mon ami. Puis sans attendre quoique ce soit je bondis et me dirige vers la cité maudite à tout allure. Je vais y entrer, retrouver celui pour qui je me bas depuis le début.

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 16:16:51

Je suis restée dans la taverne, tandis qu'ils courent tous à droite et à gauche sans réfléchir. Bah, ils ne peuvent pas tout faire, et puis c'est si drôle d'agir.

Je me concentre un moment sur moi-même, sur mes sensations. Voyons, où ais-je mis la fiole que j'avais passé à Annabelle ? Ah oui, dans ma poche.
Je mets la main dans ma poche et j'en ressort la fiole.
Je souris.
La Magie des Rêves est si puissante qu'une manipulation aussi vulgaire se passe toute seule. Mais ça veut aussi dire que tout est possible ici, le glissement vers d'autres Mondes extrêmement facile.
Toujours est-il que nous allons pouvoir avancer.
Je m'approche de BoZo. Il est toujours inconscient, mais sa respiration est régulière et ses blessures se sont refermées ; il devrait pouvoir se réveiller. A moins que le Lait de la Licorne Elzeriel l'ait totalement assommé et purgé de la noirceur de son âme, mais je ne pense pas. Il est résistant.

Je monte à l'étage et sort du placard de ma chambre une suite de baguette de bois léger et des draps. Tout est toujours là, comme je l'avais rangé. J'amène tous ça dehors et je commence à y assembler : un oiseau de toile se dessine peu à peu, flottant légèrement dans le vent frais du printemps. Je l'ai attaché par un fil de soie à un arbre proche. Il ne me reste plus qu'à attendre les autres ; avec ma voile on va pouvoir aller plus vite que le vent devant la ville, et on y attendra LED. Il reste le clown national.

Je rerentre dans l'auberge. Elle est déserte à présent ; le feu s'est éteint, une araignée commence à filer sa toile. Albert, en bon aubergiste, n'est pas resté dans ce lieu qui commence à cesser d'exister. Je donne de petites tapes à BoZo :
"Réveille-toi, nom de nom ! Tu va louper le feu d'artifice. Si tu veux faire sauter la taverne, c'est le moment. Allez, debout feignasse ! On va avoir besoin de ton potentiel de destruction là."
Il reste inconscient.
Bien.
Aux grands maux les grands remèdes.
Je repasse derrière le comptoir, je prends une bouteille de Planteur-j'me-Tranche-La-Gorge. Du douze ans d'âge. Sur l'étiquette on peut lire : "ne pa fecoué, rifk d'ekfplofion". Je l'amène près de Bozo, je lui ouvre la bouche et je lui verse une rasade plus que généreuse.

Si ça ne le réveille pas, c'est qu'il est mort.

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 19:26:02

Aïs se reprit ; la compagnie Ambre poursuivait toujours des buts qui lui étaient propres mais jamais on ne savait ce qu’ils étaient. Une fois la gloire, l’autre fois le bien commun, ensuite le pouvoir, après la vengeance. Ils devaient se mettre en route, rejoindre la cité et s’y cacher. A moins…
Oui, je crois aussi que ce courant mène vers la cité, et si tel est le cas, cela veut dire qu’il s’agit bel et bien de la cité.
Aïs se remémora ce qu’il savait et ne parvenait pas à voir la raison de sa présence en ces lieux. Le fait que la cité des Voleurs de Rêves se tiennent à quelques lieux de lui étaient dérangeant, surtout en sachant que depuis la Chute jamais un Voleur n’était revenu dans ce monde. Il devait y aller, et voir ce qu’il y avait à voir. Sûrement de vieilles ruines, derniers vestiges d’une vanité oubliée.
La pierre noire frémit entre ces doigts. Et si tu te trompais ? Si là bas il y avait autre chose, ou quelque action à accomplir ? D’après ce qui est raconté, la Cité est gardée. Il y a sûrement un rapport.
-Oui, sûrement. Je vais chercher les autres, cette fois on part, si leur chef l’autorise.

Aïs se mit donc en route vers la taverne pour rejoindre tout d’abord Amalya et rassembler les autres.

En chemin, il vit d’abord L.E.D. courir vers la Cité et voulu l’arrêter.
Laisse le. Il poursuit quelque chose qui n’est plus et espère la retrouver. Mais il surmontera ça.
-Il va au devant de grands périls, non ?
Peu lui importe, il écoute son coeur. Toi, écoute ton esprit et le sien. Aïs fit rouler nerveusement la pierre noire sur sa paume. Lorsqu’il se trouvera devant la cité, il verra que vous pourrez tous rentrez, ou bien que personne ne rentrera. Et s’il le faut, tu l’arrêteras d’ici avant qu’il ne l’atteigne, ou mieux, tu l’aidera.
-Je n’ai plus ce pouvoir.
Un silence agacée s’éleva autour du Voleur.

Ensuite, il croisa Asimara et lui demanda de l’accompagner. Lorsqu’il retrouvèrent Lunder, Aïs comprit qu’il était en balade. Alors, utilisant ses acquis des dernières années, il commanda au corps de Lunder de le suivre. Les explications viendraient ensuite, pour l’instant, il n’y avait pas de temps à perdre. La magie des Rêves devait être réellement en surabondance dans ces lieux pour qu’elle affecte même ceux qui n’avait pas le Don, comme Lunder. Qu’importait. Aïs lui passa la Lame de l’Alchimiste à la ceinture ; il en ferait sûrement meilleure usage : Ton arme la meilleure était son esprit.

En arrivant devant la taverne, il vit qu’Amalya avait une longueur d’avance sur eux

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 19:30:12

Le professeur Reynio se tenait donc devant Lunder habillé comme lors de sa mort de ses vêtements sombres, l’air un peu agacé.
-Pardonne moi Lunder, mais c’est la deuxième fois que l’on me fait intervenir ; il vaudrait mieux arrêter, sinon il risque d’y avoir de graves paradoxes. Il ne faut pas prendre ces choses là à la légère, nom de nom !

Le professeur soupira et se prit la tête dans les mains.
-Bon, tu n’es pas mort. Vu là où tu es, tu pourrais choisir de l’être je pense, bien que je ne comprenne pas trop pourquoi tu nous a évoqué ici… Et je ne sais pas trop ce que je peux dire étant donné que…

Le professeur trépigna un instant sur place.
-Allez, on se recentre ; c’est pas parce que c’est tu es le deuxième que je doive aider que c’est plus facile pourtant… Sache que le Petit Alchimiste s’est légèrement trompé. Je suis déjà revenu , et c’est pourquoi ma présence est un paradoxe. Je n’ai jamais apprécié les files d’attente. Je pourrais peut-être… Non, ça je ne peux pas le dire en fait. Par contre, sache qu’un élément joue en notre faveur, quelque chose d’inattendu qui fait que certaines choses se sont accélérées. Très positif, même si l’une des conséquences risque de vous attrister. Qu’importe, je vous sais capables de faire face à ceci.

Reynio demeura pensif quelques instant, avant de sourire :
-Bien. La suite dépend de vous tous. Alors va maintenant, sinon je risquerai de te rejoindre là bas et ce ne serait pas exactement normal.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!


Dernière édition par le Mar 30 Jan - 14:29:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 19:51:26

Je courais droit devant, enjambant les buissons, sautant parfois d'arbre en arbre, glissant, sautant, esquivant. Sur mon épaule Ansem désaprouve ma fuite vers cette cité, je le sens bien, mais il n'ose rien dire. Pire son coeur lui ordonne de faire comme n'importe quel ami le ferais dans ce cas là, c'est à dire m'aider dans ma quète. Ce soutien discret me renforce.

Durant ma course, je me remémore tout ce que je sais sur ce qu'il y a dans cette cité : Un voleur de rêve corrompu qui commande à des fantômes d'anciens Voleurs de rêves de détruire les mondes de L'Univers de L'Esprit.

Je sais que mon roi se trouve là bas! Je le sens dans mon coeur! Je ne faillirais plus à mes tâches, je le retrouverais et on continuera à parcourir les 3 Univers et leurs mondes...

Nous passerons de nouveau, comme avant, des soirées Halo comme nous les appellions car nous nous battions debout sur un énorme anneau qui flottait dans l'air ( une de ses inventions)...

Ma course paru durer une éternité pour mon corps meurtri par la fatigue et les ronces, mais à peine une seconde pour mon esprit.
Je me retrouve donc devant la porte de la cité, à genou, épuisé. Sur les remparts les Anges semblent ne pas s'occuper de moi. Et alors que je m'assied tournant ainsi le dos à la cité je vois apparaitre un triangle volant dans le ciel....

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 20:08:58

je resta là, sans bouger, le professeur Reynio ne bougait pas non plus, un silence s'installa longement, le professeur était pressé de repartir mais j'avais encore une chose à lui demander.
"votre évocation a dut être inconscient, mais je suis moi aussi heureux de te revoir, enfin...
je reprit mon souffle, ferma les yeux pour m'assurer de ce que j'allait dire puis reprit
"que peut tu me dire sur l'autre voleur de rêve?, je te pose cette question parce que je sais que tu en ais un, et qu'en ce moment même mon corp est controlé par l'un des vôtre, alors peux tu me dire quelque chose avant de partir??"
au loin dans ce monde infini un bruit retentit, comme le fracas de deux pierres, si je ne partais pas bientôt, ma pierre pourrait elle aussi disparaitre et moi avec elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 29 Jan - 21:41:04

La jeune fille bleue vit LED partir vers la cité comme si sa vie en dépendait. Ensuite vint Aïs qui l'interpella et lui demanda de le suivre, faire bouger le corps de Lunder sans que celui-ci ouvre les yeux, puis prendre la direction de la taverne.
Elle vit tout cela sans même bouger ou réagir, trop perturber par ce qu'elle venait de voir.
Au bout de quelques instant, elle se lève, regarde autour d'elle et part suivre Aïs. Elle marche lentement mais assez vite pour toujours voir Aïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Jeu 1 Fév - 23:40:38

Aïs attendit Amalya une minute puis, impatient, rentra dans l'auberge pour aller la chercher. Elle tentait de réveiller Bozo.

Le voleur tendit son esprit vers lui mais se rétracta; il ne le percevait pas et l'indiqua à Amalya.
"Je ne perçois pas son esprit. Je ne saurais même pas dire s'il est encore là. J'ignore si cela vient de ce qu'il est ou bien du fait que mon esprit tende vers trop de points à la fois.
-Peut-être aussi que tu devrais te reposer, lui répont-elle.
-Certes. Mais je doute avoir le temps à présent. Il reste sans doute cinq dragons volant à tire d'aile jusqu'ici.
-Mais, la taverne?...
-Peu importe, la coupa Aïs en lui prenant la main, j'ignore tout de ce bâtiment, et pourtant, j'en sais plus que la compagnie d'Ambre. Il n'y feront rien, la détruiront, ou s'y ravitailleront. On doit y aller. Hissons Bozo sur la nacelle et..."

Il chancela un seconde.
Qu'est-ce que c'est?...
-Chut!
La pierre frémit entre ses doigts, et il tenta de stabiliser son esprit éparpillé. Le courant de magie l'entrainait vers un point unique, c'était un appel, une supplique? Il la ressentait clairement maintenant que son esprit perdait des défenses.
Je ne suis pas sûr de comprendre...
-Moi non plus, cracha Aïs dans son mal de tête.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Jeu 1 Fév - 23:44:31

Le professeur sauta nerveusement d'un pied sur l'autre; visiblement, rester dans cet endroit le gênait.

-L'autre Voleur de Rêve .. Si l'on pense au même, j'ai déjà expliqué certaines choses à son sujet et... j'aurais pas dû dire ça... Peu importe, c'es trop tard. Et bien, ma foi, s'il y a un autre Voleur, je ne sais rien à son sujet. J'espère... qu'il sert toujours la confrérie.
Reynio réfléchit une minute.

-Quoi qu'il en soit, vous allez au devant d'un péril conséquent, et j'ignore ce que vous allez décider au moment opportun. Les possibilités seront vastes. Les conséquences aussi. Vous aurez sûrement à peser vos actions, tout comme moi... Bon, cette fois, il est tant d'y aller...

Sur ces mots, le Reynio se retourna et s'enfonça quelques pas dans la brume. Alors, il perdit consistance, devint irréel aux yeux e Lunder et se disloqua tout en restant un, comme si l'on voyait un rayon de lumière...

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Ven 2 Fév - 0:17:14

je resta là, a regarder le professeur disparaitre dans les brume.
"mais ma vie entiere est un periple, et il est une chose qui n'est pas près de changer...l'ombres qui entoure tes paroles", je venait de le chuchoter, plus pour me parler a moi meme qu'a Reynio.
un bruit dans les tenebre me ramena a l'instant present, je devait sortir de là et vite, je ferma donc les yeux, me concentra sur ma destination (mon corps) et les rouvrient.
je marchait, la hulll non loin de moi, mon corps avait été soigné,et une étrange épée pendait a ma ceinture.
j'ordonna a mes jambe de s'arreter, elle m'obéir.
je sentit, ac e moment, la douse brise d'un printemps fleurisant qui caréssa mon visage et me rassura, que tous mes sens étaient revenus.
"aller on fonce y nous attendent a la cité", dit-je à la hull en me mettant a courir dans la direction de grande murailles au loin, Reynio avait peut etre raison ppour les autres mais moi je ne suis qu'un guerrier et dans l'univers de l'esprit je ne serait pas d'une grande utilité, mais je mettrait quand meme mon savoir de combattant au service de cette cause qui pour moi reste flou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Ven 2 Fév - 11:40:39

Je vois soudain Aïs se prendre la tête entre ses mains et marmonner, comme se parlant à lui même. Je reste un instant interloquée, avant de ressentir moi-même une impression étrange et déroutante, comme un vide au creux de l'estomac, sensation semblable à celle qu'on peut ressentir en dévalant une pente à toute allure.
Je tend la main et sent sur mes doigts une énergie crépitante, l'air prêt à s'enflammer. J'ouvre grand les yeux de surprise : je ne sais pas ce qui arrive, mais ça a l'air très puissant. Très très puissant.

Il n'y a pas beaucoup de gens qui peuvent dégager ce genre d'aura et influencer à ce point le monde sur lequel ils marchent. Aïs a parlé de dragons ; je ne pensait pas qu'il parlait de l'espèce légendaire dont les Rêveurs parlent en chuchotant, ces Vers qui créerent le Rêve au début des éons, mais...

La peur me noue les entrailles. Ce qui arrive est encore loin, mais ce n'est pas le genre de puissance avec laquelle on discute.

"Aïs, à la voile, vite !"

Je soulève BoZo, oubliant son poids, et je le traine à la nacelle, Aïs derrière moi. La porte de l'auberge se ferme dans un claquement définitif.

Asimara est dehors, elle vient d'arriver.
"Asimara, monte dans la voile, on va décoller ! On va les rattraper en moins de deux."

Je m'installe à l'avant, sous le triangle de tissu. Le décollage va être facile, la Trame du Rêve est à présent apparente avec les forces qui sont en jeu dans le coin. Il ne reste plus qu'à attendre que mes deux compagnons se décident à monter dans la voile.

Je jette un regard au ciel. Vide de toute présence, mais une menace sourde à l'Est me fait craindre le pire. Et c'est alors que je vois en partie ce qui nous rattrape : là bas, à l'exacte opposée de la Ville, l'horizon prend une teinte peu à peu différente, comme plus réelle, mais paré de couleurs qui font pleurer les yeux. Un changement de Monde est en train de foncer sur nous à toute vitesse, poussé par un ou des entités d'une puissance phénoménales, qui restent pour l'instant invisibles.

Le décollage va être très facile si on ne loupe pas la vague, ho oui. Et sinon nous allons nous faire écraser par elle.

"Vite, dépêchez-vous de monter !" criais-je, paniquée, aux deux à terre.

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Dim 4 Fév - 16:15:24

La hull n'attend pas qu'on lui répète une deuxième fois, elle monte dans la voile, s'assoit et regarde dans la même direction qu'Amalya. Elle comprend tout de suite pourquoi, il faut se dépêcher et sans attendre, elle fait monter le dernier.
"Cette sentation ... " Dit-elle en chuchotant. Elle avait peur et ça se voyait sur son visage. Elle regarda Amalya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunder
L'immortel des armées blaireaux
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Royaume : le mien
Histoire préférée : celle du coeur
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Dim 4 Fév - 18:08:49

J'étais debout, le cri d'Amalya me disant de monter devint de plus en plus distant, comme tout ce qui m'entourait, mes yeux étaient fixés vers cette immense barrière de couleur.
Mais quand est-ce que ça va s'arrêter ? pensais-je.
Je décrochai de force mes yeux de cette lumière envoûtante et sans un regard aux autres, je m'élançai dans la direction opposée à la voile et courus aussi vite que je le pouvais en direction de la cité. Un vent froid, qui couvrait les mises en garde d'Amalya, se mit à souffler. De toute façon je ne l'aurais pas écouté.
Je courus le plus longtemps que je le pouvais et ne me retournai à aucun moment, mais j'espérais tout de même que la voile ait décollé.
Je courus donc jusqu'à ce que mes jambes me fassent mal, que mes poumons s'enflamment, le vent froid soufflait de plus en plus fort, et heureusement je vis bientôt au loin Valar qui m'attendait. Il me reconnut et se mit à galoper dans ma direction, je m'arrêtai de courir le temps de reprendre mon souffle et lorsqu’il m'eut rejoint, je m'accrochai aux rennes, m'appuyai sur l'étrier et basculai sur la selle.
"Allez, maintenant on fonce!"
Valar partit au triple galop en direction, de la cité.
Et bientôt, après une course effrénée je vit LED au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Dim 4 Fév - 19:27:12

Sous les lueurs s’étendant à l’est, Aïs agrippa le bord de la nacelle prêt à s’asseoir à son bord, mais posa avant cela ses yeux sur les lueurs. Et s’arrêta, subjugué. Aucune larme ne monta dans ses yeux face aux couleurs du ciel, et la réalité du ciel le frappa comme un fléau.

Il n’avait pas la perception d’Amalya par rapport à cette chose qui survenait mais il la… sentait. Et s’ils n’avaient pas été si différents, il aurait aimé dire qu’il la…
Que tu quoi ? Que tu la comprends ? Réagis !
-C’est magnifique…
La pierre glissa un peu entre ses doigts et se décolla légèrement de sa paume moite. Magnifique ou pas, je ne pense pas que… ça vient uniquement pour te dire bonjour.
-Aïs, cria Amalya, monte dans la Voile !
-Mais c’est…
-Aïs, cria de nouveau Amalya.

Cette fois, il revint à la réalité et grimpa dans la nacelle, sans pouvoir s’empêcher de contempler l’horizon.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Dim 4 Fév - 19:27:49

Ses pensées papillonnaient, il avait trop de question à poser à présent.

En franchissant la porte du Temple, Adribad ne vit tout d’abord aucun des luminons. Puis il senti une tension dans l’air, une excitation.

Alors il les vit. Il les vit tels qu’ils l’étaient réellement, ses « frères » luminons. Ombres teintées de noirs au premier abord, il apparaissaient après réflexion comme constitués d’une lumière intangible, une forme de lumière noire et terrifiante. Ou peut-être semblaient-ils absorber la lumière, comme s’ils étaient anti-lumineux.

Adribad était figé par ce qu’il voyait. Certaines paroles de l’homme blond prenaient un nouveau sens dans son esprit… Une peur irrationnelle, celle de l’inconnu, s’empara de l’être de lumière. Les luminons allaient-ils voir qu’il avait changé ? Auraient-ils conscience qu’il les voyaient tels qu’il étaient ? Et si tel était le cas, qu’allaient-ils faire ?

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Dim 4 Fév - 20:04:24

Ok, nous sommes parties. Le Rêve atteint son Apogée, l'Aube comme disait un vieil ami Rêveur. C'est le moment de tous les possibles, mais aussi le moment où on risque de Déchirer la trame, et de perdre le Rêve.

J'inspire profondément, et la voile décolle en même temps. Puis, quand j'expire, elle s'abaisse un peu, mais sans toucher le sol. Je souris face à la beauté du paysage qui défile sous nos pieds, et sous mon exaltation la voile s'élève encore et prend de la vitesse.

J'adore voler. Avec un artifice comme cette voile, c'est absolument grisant, et l'énergie que je retire dans ce jeu nous fait encore gagner de la vitesse.
En dessous de nous, je vois la forêt sui défile, le lac, et au loin, Lunder qui rattrape son cheval.

Je m'amuse à faire volte face un instant. Derrière, le monde cède en craquant, bien loin à l'horizon. Je reconnais alors les motifs tissés dans les vagues de couleurs… Ambre. Je croyais que nous étions plus loin que ça de leur territoire, ou bien l'ont-ils agrandi ?

Ils n'aiment pas trop les Rêveurs, ils ont tendance à penser être les seuls à pouvoir imposer leur volonté sur les mondes. Bien. Mais… Il n'y a pas que la compagnie d'Ambre derrière ce changement. Je me concentre un instant, doucement, je laisse mon esprit filer le long de la terre tandis que la voile continue sa course vers la cité. C'est alors que je les sens… L.E.D. ne s'est pas trompé sur un point : des choses étranges arrivent dans le multivers à présent. Je suis un instant déroutée. La compagnie d'Ambre est engagé dans un combat contre une puissance énorme, c'est ce qui dénature les mondes ; mais il y a des choses qui sont anormales. Qui peut mettre un tel rassemblement d'Immortels en déroute ? Car Ambre perd, oui.

Je me dépêche de mettre fin à mon ubiquité avant de me faire repérer, d'autant que nous arrivons à la cité. Nous dépassons Lunder à toute allure et fonçons vers L.E.D. Je me concentre pour faire toucher le sol à la voile avant que nous nous écrasions contre le mur d'enceinte. Le freinage est brutal, mais pas de casse, et nous sommes à côté du chat. Lunder arrive à la suite.

C'est alors que je lève les yeux vers les remparts, et que je vois ce qui doit être un Ange. Je reste alors bouche-bée. Cet aura si familière… Ce n'est pas possible. Il était avec les autres quand le Mangeur de Rêve est venu ; il est mort. Je… J'ai toujours cru avoir été la seule à m'en sortir, grâce au maudit Pacte que j'avais signé…
Je tremble, l'émotion me bloque un peu la voix, puis je lance à la forme d'ombre sur le rempart :
"Ptahotep ? C'est toi ?"

L'Ange se tourne vers nous. Il ne parle pas, mais pourtant… Je sens qu'il communique. Alors j'écoute le vent, la langue que tous les rêveurs apprennent, langue de sentiments et de d'idées informulées.
Il parle de douleur et de longue attente, d'un danger proche et d'une délivrance probable. Il y a tant de douleur dans ses mots, que je pleure un peu.

La porte de la cité s'ouvre grand devant nous sur un signe qu'il esquisse.

Je ne comprends pas. On nous a parlé de la cité comme d'un repère de monstre ; mais les "anges" ne semblent pas agressifs. Ils ne semblent être que des fantômes de douleur.

La douleur… Elle est si forte que chacun de nous ici risque de la ressentir une fois dans la cité. Personne n'aime souffrir : c'est cela le maléfice de la cité. Cette obligation de souffrir, de plus en plus forte au fur et à mesure que nous allons nous enfoncer dans la cité.

J'explique cela à mes camarades avant que nous n'allions plus loin, puis je termine :
"Il faut trouver comment lutter contre la douleur. J'ai des techniques de Rêveur pour cela, mais je ne sais pas si j'aurais le temps de vous les apprendre ; ce n'est pas simple. Si vous avez une meilleure solution ; nous n'avons peut-etre pas beaucoup de temps."
Je jette un regard inquiet vers l'horizon, mais cela semble stable pour le moment.

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 0:25:31

Tout cela me laisse bête. Je ne peux pas entrer dans cette cité parce que j'endurerais mille tourments!!! Je commence à m'énerver.
"Pas le temps de faire un entrainement de quoique ce soit! Depuis des années je cherche mon ami et ce n'est pas un maléfice de mes deux qui m'empéchera de le retrouver!"
Tous me regardent abassourdis. Un silence commence à s'installer lorsque Ansem saute au sol devant moi.
"J'ai sans doute un moyen de te protéger mais cela reste dangereux..."
"Comment cela??"
"Je peux fusionner avec toi, comme lors du combat contre ELLE, et transformer la douleur que nous ressentirons, en énergie pour ce battre mais... Au bout d'un moment nous pourrions entrer en frénésie, du type berzek et perdre le contrôle."

Il ne me faut pas longtemps pour me décider. Nous fusionnons : je me transforme en Chat Garou. Je fait une fois et demi ma taille normale, mes vétements n'ont pas survécu à la transformation, et même mon arme est devenue plus grosse.

"Maintenant on fonce dans le tas!"dis je en me retournant et en me jetant sur les Anges qui attendent le début de l'assaut au pied de la porte de la cité.

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amalya
Passeuse
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 31
Royaume : Les Contrées du Rêve
Histoire préférée : Feuille de Niggle, dans Faerie, de Tolkien
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 1:16:31

"Certes" fis-je en voyant LED se précipiter, métamorphosé. "C'est facile, très facile. Tout le monde ici dispose d'une ch'tite bébête et de grands pouvoirs. L.E.D !"
Je me mets à crier après la forme bondissante qui s'enfonce dans la cité :
"L.E.D, le professeur n'aurait pas voulu que tu abandonne tes amis ! Qu'est ce que tu lui diras si tu le retrouve en nous ayant laissé seuls face au danger ! En plus..."
Je reprends mon souffle.
"... le professeur n'est pas là-bas, il te manquera l'essentiel si tu veux avoir une chance de le retrouver !"

Je rage de le voir partir en nous laissant comme ça. Je pourrais le rattraper, moi, mais après ? Ca ne l'arrêtera pas. Je ne vais pas non plus l'attaquer ; il croit bien faire. J'ai moi-même fuit en avant dans ma jeunesse, laissant mes compagnons se faire déchiqueter par l'arrière garde. Je regarde Ptahothep d'un air coupable.

Puis je me retourne vers mes amis.

"Bon, il va nous falloir le rattraper. C'était une cité de Voleurs de Rêve, leur magie imprègne les murs, et elle est plus mortelle que des pièges de fer et de feu.
La technique est simple : il ne faut pas lutter contre la douleur, mais la laisser vous parcourir et la transformer en force. Pensez à respirer calmement et à vous détendre surtout. De mon côté, je vais essayer de diminuer l'intensité de ce qui va nous tomber dessus, mais je vais avoir besoin de vous. Je n'arriverais pas à marcher longtemps, donc soutenez-moi ou portez-moi si je m'écroule. Aïs, en tant que Voleur de Rêve, je compte surtout sur toi, parce que tu es plus habitué à manipuler ça, tu tiendras mieux le coup. Quoi qu'il arrive, restez près de moi, je vais catalyser le plus gros. Je ne pourrais rien faire si vous vous éloignez. Lunder, tu t'occupe de ce qui pourrait être matériel ; Ouyasaï, aide-le et aide-nous."


Je me tourne vers la cité et commence à me concentrer. C'est un mélange de magie que je pratique : un globe bleu transparent nous entoure peu à peu, rappelant les aurores boréales. Les anges du bord de la cité frémissent en voyant la protection s'étendre, comme de plaisir anticipé. Mais je me concentre pour que la bulle n'entoure que notre groupe réduit.

"Allons-y, doucement, le temps que je m'habitue. Si ça ne va pas, ne paniquez pas, on s'en ira."

Je commence à absorber les émotions de la cité. Cela va être très dur... J'espère que j'y arriverais.

_________________
"C'est l'Histoire, pas celui qui la raconte." Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucoindufeu.superforum.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 1:57:35

Les esprits se tenant dans la ville brûlaient tels des papillons dans les flammes. Aïs le sentait depuis l'entrée de la Cité tel une gigantesque fournaise. Chacune de ces âmes perdues souffrait et rayonnait sa souffrance.
Aucun Ange n'attendait le groupe, aucun ange ne s'apprêtait à attaquer. L.E.D. se méprenait.

Il se méprend. Sa hâte l’aveugle. Il n’y a de toute manière rien contre quoi il puisse se battre de ce côté là, je crois. Maintenant, aides-la.

Aïs n’avait jamais vu cette sorte de magie. Amalya projetait ses pouvoirs de manière à dresser une barrière presque physique autour d’eux, les coupant des émanations des esprits de manière rudement efficace : le Voleur avait toujours eu son esprit orienté vers l’extérieur, vers les autres esprits et même le monde, comme un sixième sens ; là, il ne pouvait que percevoir que ce qui se trouvait à l’intérieur de la bulle, le reste lui était coupé.

Le Voleur pris de sa main libre celle d’Amalya et lui ouvrit une partie de ses pouvoirs.

J’ignore si elle tiendra.
-Elle tiendra, répondit Aïs qui ajouta à l’intention des autres, resserrez-vous pour qu’elle ait à couvrir la surface la plus petite possible.
Si elle ne tient pas, tu ne pourras pas prendre le relais seul, tu le sait. Tu n’es même pas capable de projeter ta magie comme elle le fait.
-Elle tiendra te dis-je, tempêta Aïs.
Si elle ne tient pas, il n’y aura qu’une seule solution pour les sauver… Tu sais de quoi il s’agit ?
-Oui… Cela ne sera pas ; elle tiendra !

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
Reynio

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Royaume : Temeria
Histoire préférée : Trilogie de Wielstadt, Pierre Pevel
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 1:58:10

L’une des ombres s’avança vers Adribad, qui put reconnaître Larxène.

Adribad fut frappé par l’espoir qui émana de l’ombre en sa direction, de l’attente informulée qui rongeait cet être depuis trop longtemps, de cette terrifiante impatience envers lui.
Envers la Porte. Avait-Elle été ouverte ? Etait-il parvenu jusque là ? Pouvait-il les Mener ?

L’être de lumière ne répondit pas, sous le choc de voir la réalité telle qu’elle l’était, de voir le lumière devenir ombre. La Porte ?

En réponse à la négation absolu d’Adribad quant à l’ouverture de la Porte, le désespoir sans fond de Larxène refit surface, plus profond que jamais. Tristesse, colère, désespoir, questionnement. Pourquoi ne s’était Elle pas ouverte ? Adribad devait être le messie pourtant !

Elle était fermée. Il était impossible de la traverser ou de l’ouvrir, bien que la serrure puisse permettre de voir un petit bout de l’autre pallier.

Larxène, rongé par sa douleur se tourna soudain vers l’entrée de la ville où des anges se rassemblaient. Il glissa mollement dans cette direction en poussant un cri silencieux, sans prêter attention aux lueurs bien trop réelles qui se dessinaient dans l’horizon, contrairement à Adribad, qui le suivit.

_________________
Je vais construire ma cabane là-haut pour éviter les tigres...
Gnnn hmpf! Rah hmmmpff!...
Bon, je vais plutôt la construire en bas pourheu... pour éviter les écureuils!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evilgate.gn.free.fr
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 20:52:53

Depuis le début on me dit que ces Anges ne sont pas agressifs mais ont-ils oubliés qu'il y a un homme, surement un voleur de rêve, qui les manipule et qui leur a ordonné de détruire des centaines de mondes et de tuer L'alchimiste.

Bref à peine je suis sur les Anges qu'ils changent de forme, ressemblant à celui qui a tué L'alchimiste. Je commence à les perforer avec mon flingue, bien-sûr je ne peux pas les tuer, mais au moins je les sonne et les met à terre ce qui les empèche d'attaquer la bulle contenant mes compagnons.

"Vite allez y je vous protège. Trouvez le tordu qui les manipule et abattez le! Je compte sur vous."

Alors que la boule se dirige vers le centre de la cité, suivant les ruelles qui y mènent. Pendant ce temps là je mitraille tout ce qui bouge sautant de mur en mur, voltigeant, planant, jouant de mes ennemis. Le combat semble sans fin vu que je ne me débarrasse d'aucun de mes adversaires. Mais qu'importe l'important c'est que mes amis ne subissent pas les attaques des Anges et leur douleur.
Cette douleur que je bois avidement pour hydrater ma colère et décupler mes forces.
"Le premier qui touche à mes amis je l'explose!"hurle je aux Anges
"Avancez! Avancez!"hurle je à mes compagnons.

Le combat dure et je reçois de plus en plus de douleur ce qui rend ma transformation de plus en plus en furie... Combien de temps me reste t'il avant de perdre le contrôle? Et comment vais je pouvoir la stopper si je continue à recevoir la douleur des Anges??? Pour le moment seul la vie de mes amis m'importe...et la volonté de retrouver mon roi me permet de ne pas avoir peur de ce qui pourrait arriver.

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouyasai

avatar

Nombre de messages : 125
Royaume : Là où personne n'ira jamais
Histoire préférée : L'Elixir de Vie, Conte de Grimm
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 22:49:29

Tout allait si vite, la jeune fille bleue entendait Amalya l'appeler par un nom et lui demandait de l'aide, elle sourit mais n'eue pas le temps de réfléchir. Elle regarda Amalya et prit sa main et commença à aspirer une grande partie des émotions qu'Amalya devait supporter. " Je peux t'aider à la supporter, je suis plus forte que tu ne le crois. Occupe-toi plutôt d'avancer ". Elle prononça deux mots et lâcha la main ; sur les deux mains, il y a avait le même signe." La douleur sera partager. Tu n'auras pas besoin d'en supporter beaucoup."
Sans poser de question, elle sortit de la bulle et avança à travers la citée comme si de rien n'était. La hull se retournait souvent pour bien voir si les autres suivait, a part ça, elle ne se préoccupait que de la direction. Elle se dirigeait de plus en plus au centre de la citée.
Au bout d'un moment, elle s'arrêta devant un immense bâtiment et regarda autour d'elle, elle cria à LED de revenir, de laisser les anges tranquilles, quitte à utiliser la force pour arrêter LED. Ils ne font que protéger la citée après tout, ils souffrent déjà assez comme ça. La hull écarta les bras et les anges s'arrêtèrent. "Maintenant c'est à votre tour de guider la troupe" dit-elle en se tournant vers les autres, elle souriait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.E.D.
Solitaire parmi la foule
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 30
Royaume : De la folie
Histoire préférée : La Taverne du bout du monde
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   Lun 5 Fév - 23:07:29

La Hulle est incroyable. Je pourrais penser qu'elle est folle de risquer sa vie ainsi mais ne suis je en train de faire pareil? Je souris à cette idée tout en continuant à faire des petits trous dans les Anges et les murs de la cité.

"Ne t'en fais pas pour moi! Je couvre vos arrières fait moi juste signe lorsque vous serez tous rentré!"



Pourvu que je tienne!!!!!

_________________
Sourire est un début, le rire en est la suite et le bonheur la conclusion.
A force de me faire marcher sur les pied j'ai appris à marcher sur mes mains, mais j'ai beau toujours tomber de haut je ne sais pas encore bien voler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La taverne en vaisseau de L'Univers   

Revenir en haut Aller en bas
 
La taverne en vaisseau de L'Univers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au coin du Feu... :: Rapprochez-vous du Feu... :: La Table des Mondes-
Sauter vers: